Quart de finales retour de la coupe du Cameroun du Football

International Sporting veut confirmer
Douala. Le divisionnaire de la région du Littoral n’a pas pris de but depuis le début de la compétition, alors que son adversaire veut refaire son retard de trois buts du match aller. Ce match de quart de finale retour entre International de Douala et Dragon de Yaoundé s’annonce comme un des plus captivants de cette phase de la Coupe du Cameroun. Ce mercredi 21 septembre 2016 au stade de la Réunification, on aura une équipe revancharde de Dragon surprise par son adversaire à l’aller.

La fin du championnat de Ligue 1 aurait été la cause de cette déroute. Les effectifs des Cha cha cha boys avaient été scindés en deux. Les uns jouant la coupe et les autres réservés pour la bataille contre la relégation. Certains joueurs supposés moins forts n’ont pas été bien accueillis dans le nouvel effectif leurs coéquipiers revenus après le maintien assuré. La cohésion n’a pas été au rendez-vous, et le résultat du match aller parle de lui-même.

Une aubaine offerte à International qui n’avait perdu aucune rencontre avant cette étape. Mieux, en sept matches programmés, ce divisionnaire a toujours gagné sans avoir encaissé le moindre but. Leurs adversaires sont passés à la moulinette les uns après les autres. En préliminaires, Fc Dauphine de Douala a été battu (1-0). En 64ème de finale, AS Promo de Yaoundé n’était pas présent.

Dihep di Nkam se fait battre par International (1-0) à l’étape des 32ème de finale. En 16ème de finale, Young Stars d’Ebolowa est laminé (6-0) avant que Talents d’Afrique de Yaoundé ne prenne 2 buts en deux
matches lors des 8ème de finale. Dragon de Yaoundé qui a été battu (3-0) à l’aller aura donc en face un adversaire qui a à son actif treize buts marqués et aucun encaissé. Un gros défi que celui de les éliminer. Jean-Pierre Fiala, le coach de Dragon, arrivé de Paris la veille du match aller pense que c’est jouable.

David Eyengue

New stars a le mont Bamboutos à gravir Stade de la Réunification. Laminés en une mi-temps (5-1) par les Mangwa boys, le club de Douala espère remonter la pente.

Cela ressemble à l’ascension du mont Bamboutos, la tâche réservée aux poulains de Faustin Domkeu, le président de New stars de Douala. Alors qu’ils entretenaient encore un espoir de place africaine en passant par la coupe après l’échec en championnat, les coéquipiers de Thierry Makon ont été cueillis à froid pendant la seconde mi-temps du match aller face à Bamboutos de Mbouda. Alors que le score d’un but partout semblait les avantager en vue du match retour, personne n’a compris le regain de forme des Mangwa boys lors des 45 dernières minutes de ce match aller à mettre aux oubliettes.

Marquer quatre buts sans en prendre. La tâche semble d’autant plus difficile que les deux buteurs Gael Nkama et Danger Ngombè Mbenguè ont trouvé fortunes dans des équipes du championnat marocain. Le hasard du calendrier aura servi au public du stade de la Réunification deux affiches alléchantes pour ces quarts de finales retour. Un public qui aura son rôle à jouer pendant les 90 minutes de chaque match.

David Eyengue

Apejes à un match des demies finales
Coupe du Cameroun. Après son succès (1-0) à Bafang, l’équipe de Mfou a pris option pour match retour de ce jour contre Lion Blessé.

Apejes de Mfou a l’occasion ce mercredi de se qualifier pour les demies finales de la Coupe du Cameroun de football. Un fait qui serait une première pour l’équipe du président Aimé Léon Zang depuis sa création.

Apejes reçoit Lion Blessé de Foutouni pour le compte du match retour de cette compétition au terrain du centre technique de la Fécafoot. Au match aller à Bafang, les joueurs d’Oumarou Sokba, l’entraîneur de cette équipe, s’étaient imposés sur le score d’un but à zéro. Un but de Junior Atemengue après un bon travail de Nelson Moukeu avait mis sur orbite les joueurs d’Apejes évoluant en terrain « hostile ».

Pendant 90 minutes, les joueurs de Mfou devront conserver leur avance pour atteindre les demies finales et sauver la saison. L’année dernière, Feutcheu de Djiko avait éliminé l’équipe de Mfou à l’étape des quarts de finales. Cette saison, Apejes a terminé en 12ème de Ligue 1, malgré un riche effectif pouvant jouer les premiers rôles dans ce championnat, comme lors des deux premières saisons. C’est avec le moral haut que Jacques Olih, le capitaine d’Apejes et ses coéquipiers, attendent les joueurs de Lion Blessé. L’équipe de Foutouni aura à coeur de rétablir son retard et renverser la tendance pour ce match retour.

Les joueurs de Laurent Djam, l’entraîneur de cette équipe, ont gagné en confiance après avoir sorti Union de Douala en quarts de finales. L’absence de son meilleur buteur Cédric Platini Kaham, n’a pas été préjudiciable à cette équipe qui s’est maintenue en Ligue 1 pour sa 3ème année.