camernews-bicec-drapeau

PUBLICITE: LA BICEC accusée d’outrage au drapeau tricolore camerounais

PUBLICITE: LA BICEC accusée d’outrage au drapeau tricolore camerounais

La Ligue Camerounaise de Consommateurs, antenne du Littoral, vient de saisir la Banque Internationale du Cameroun pour l’Epargne et le Crédit (BICIEC) pour s’indigner contre sa nouvelle campagne d’affichage publicitaire dans laquelle apparait une joueuse de football piétinant le drapeau tricolore camerounais

La Ligue Camerounaise de Consommateurs, antenne du Littoral, vient de saisir la Banque Internationale du Cameroun pour l’Epargne et le Crédit (BICIEC) pour s’indigner contre sa nouvelle campagne d’affichage publicitaire dans laquelle apparait une joueuse de football piétinant le drapeau tricolore camerounais : un outrage fragrant à cet emblème de notre pays.

L’atteinte au respect des emblèmes nationaux est une attitude condamnable, surtout que le projet de l’emblème N°3/A stipule en son article 2 « l’outrage ou l’injure envers le drapeau du Cameroun sous quelques formes qu’ils aient été accomplis, qu’ils aient été faits verbalement, par écrit ou par quelque geste que ce soit, seront punis d’un emprisonnement »

Pour une Nation donnée, il y a certaines valeurs qu’on ne doit pas brader sous aucun prétexte, pour la simple raison qu’elle constitue les points de repère, et même les bases de fixation auxquelles une Nation s’identifie tant sur le plan interne qu’externe. Dans ce registre, se trouvent en bonne place les emblèmes tels que le drapeau de la République et l’hymne national qui constituent les valeurs morales d’un Etat, inscrits dans la constitution, loi fondamentale du pays. Les emblèmes stimulent l’esprit de patriotisme et le désir ardent d’appartenir à la Nation, ladite Nation qu’on doit défendre contre tout ennemi potentiel. Pour cela, les emblèmes exigent aux citoyens une allégeance personnelle et collective sans aucune contrainte.

Les consommateurs camerounais, cible de cette communication de la BICEC , sont profondément choqués qu’on puisse intenter au drapeau républicain. La Ligue Camerounaise des Consommateurs(LCC), a décidé, de se faire l’interprète des nombreux mécontentements provenant des citoyens de tous horizons, scandalisés par la publication de cette affiche. Un sit-in de protestation devant le siège de la BICEC à Douala est annoncé à cet effet.

Dans cette même correspondance, la Ligue Camerounaise des Consommateurs exhorte la BICEC à procéder sans délai à l’enlèvement de toutes ses affiches visibles partout sur le territoire camerounais. En tant que citoyen de la Nation Camerounaise ou un étranger vivant sur le Triangle national, on est astreint à rendre les honneurs au drapeau de la République.

camernews-bicec-drapeau

camernews-bicec-drapeau