Proparco intéressé par le financement du barrage de Nachtigal, d’une capacité de 400 MW

Proparco, la filiale de l’AFD dédiée au financement du secteur privé, devrait s’aligner parmi les pourvoyeurs de fonds ou de garanties pour la construction du barrage de Nachtigal, dans la région du Centre du Cameroun, a-t-on appris le 6 avril dernier, au sortir d’une audience du Dg de Proparco au ministère des Finances.

Projet conduit par EDF, le gouvernement camerounais et la Société financière internationale (SFI), le barrage de Nachtigal sera doté d’une capacité de production de 400 MW. Mais, l’infrastructure nécessite des investissements globaux d’environ 650 milliards de francs Cfa, que les parties au projet peinent à mobiliser.

La Banque mondiale, maison-mère de la SFI, s’est dite disposée à débloquer une garantie de 300 millions de dollars (environ 160 milliards FCfa), afin de rassurer les potentiels financiers de ce projet, que sa directrice des opérations au Cameroun, Elisabeth Huybens (photo), juge «incroyablement bon» pour le développement du pays.

BRM