Promotion du Cameroun aux Etats-Unis: Quincy Jones s’unit à Ama Tutu Muna

 

Promotion du Cameroun aux Etats-Unis: Quincy Jones s’unit à Ama Tutu Muna

 

 

À Las Vegas, la ministre des Arts et de la Culture et le célèbre promoteur américain aux racines du pays de Paul Biya ont mobilisé la communauté culturelle et des affaires.

 

missions assignées au ministère des Arts et de la Culture (Minac) consistent en la promotion des arts et des artistes, la relance de la production et de la création. Après plusieurs années, malgré la mise sur pied d’un compte d’affectation spéciale devant contribuer à la relance de notre culture, le chantier tarde à démarrer du fait du manque d’expertise et de structures de ceux de nos compatriotes qui prétendent être des producteurs.

 

Malgré les milliards de francs mis à la disposition des artistes depuis plus de 10 ans, les résultats sont invisibles. Pour une meilleure structuration de l’activité de production dans notre pays, et en vue de trouver les moyens et mettre en œuvre les instructions du président de la République et profitant d’une série de spectacles du Ballet national, la chef de ce département, Ama Tutu Muna, s’est rendue aux États-Unis à la tête d’une délégation d’artistes et producteurs.

 

À Las Vegas, première escale et ville du show bizness (c’est ici et à New York que se déroulent les plus grands spectacles de musique et de boxe dans ce pays), elle a rencontré tour à tour le patron de Mgm, la plus grande industrie hôtelière et des spectacles, la vice-présidente de Coca Cola, énorme sponsor d’événements ainsi élue de nombreux hommes des arts et de la culture dont l’emblématique et très respecté Quincy Jones Jr. Avec ce dernier, il faut le dire avec force, la providence a joué en faveur de notre pays: il venait de recevoir l’assurance de son test ADN qui confirmait que ses grands-parents étaient bien d’origine camerounaise.

 

 

Contacts fructueux.

 

Sous l’impulsion du président Paul Biya, notre pays a adopté une loi sur le patrimoine national qui vise notamment à constituer un fichier de biens et de personnes ayant appartenu ou appartenant à nos racines. La reconstitution dudit patrimoine est donc au centre des actions du ministre des Arts et de la Culture, qui depuis des années ne ménage aucun effort pour aller à la rencontre de ceux et de celles qui sentent circuler en eux le sang camerounais. Ama Tutu Muna semble ainsi convaincue que leur contribution à l’évolution du Cameroun permettra de hisser le pays aux premières loges, dans un environnement où le métissage et brassage des cultures sera la base d’un développement porteur d’espoirs pour les générations futures.

 

Profitant donc de l’occasion de la tenue de la 105ème Convention de la Naacp, qui aux États-Unis, est l’une des plus anciennes associations, la Minac a conduit le Ballet national à ces assises au cours desquelles le groupe a donné de nombreux spectacles à Mandalay Bay. Cette Convention a connu la participation de nombreuses hautes personnalités du monde politique, économique, médiatique et culturel dont le vice-président américain, Joe Biden qui, tout comme le président Barack Obama, est membre d’honneur de la Naacp dont le chairman est Roslyn Brook. Ama Tutu Muna s’est aussi entretenue avec le chairman de Mgm, la vice-présidente de Coca Cola, le patron de General Motors, William Corneille, des sénateurs et membres du Congrès.

 

Le Cameroun a ainsi été, plusieurs fois, à l’honneur notamment avec les prestations très appréciées du Ballet national et du chansonnier King Richard. Prenant la parole à la même tribune, quelques heures ayant le vice-président américain, la fille de Salomon Tandem Muna, dans un langage simple et apprécié, a su donner du relief à l’image du Cameroun. À la clôture de la Convention, une mémorable soirée, avec plus de 10.000 personnes, a connu la participation de nombreuses stars américaines dont Chante Moore, les sœurs Chloé & Halle Bayley, Anita Wilson.

 

 

quincy_jones_0014_thn_475