PROJET DE LOI CONTRE LE TERRORISME : LEGALISATION DE LA PEINE DE MORT? INDIGNONS-NOUS !!!

PROJET DE LOI CONTRE LE TERRORISME : LEGALISATION DE LA PEINE DE MORT? INDIGNONS-NOUS !!!

Qu’est-ce que le terrorisme ? Qu’est-ce que la liberté ? Qu’appelle-t-on libertés publiques ? Comment manifester collectivement sans être qualifié de terroriste ? Ou encore « …de contraindre … le GOUVERNEMENT… à accomplir ou à s’abstenir d’accomplir un acte quelconque ou à adopter ou à renoncer à une position particulière ou à agir selon certains principes » Quels principes ?

Le seul article 2 du texte est effrayant : indignons-nous !!!
Mesdames et Messieurs les INTELLECTUELS, qui ne vous présentez jamais sans rajouter toutes sortes de titres et qui rappelez à celui qui l’omet de bien vouloir le préciser : Professeur, Docteur es…. tous les bacs + 10, +20… Bref tous les « connaisseurs », vous êtes face à vous-mêmes. Venez donc expliquer au peuple camerounais que, ce qu’on lui a fait subir jusqu’ici sans jamais le nommer formellement et contre lequel il s’est toujours battu et levé, portera désormais un nom : LA PEINE DE MORT ,  que la voix qu’il pouvait porter hier en manifestant pacifiquement, même si elle n’était pas écoutée lui sera retirée.
Désormais :

  • Manifester pour protester contre le vol des enfants…c’est du terrorisme donc peine de mort !
  • Manifester contre la vie chère … c’est du terrorisme donc peine de mort !
  • Manifester pour le paiement de ses droits d’ancien salarié de société d’Etat liquidées… c’est du terrorisme donc peine de mort !
  • Manifester pour de meilleures conditions de travail à l’université enseignants et étudiants), dans les lycées et collèges (PLEG, PLET…), dans les écoles (instituteurs)… c’est du terrorisme donc peine de mort !
  • Se bousculer dans les rangs et casser une plante ou un arbre parce qu’on attend de remettre un dossier de recrutement des 25 000, 3000…  (protection de l’environnement oblige), c’est du terrorisme donc peine de mort !
  • Se lever pour dénoncer l’utilisation de la chlordécone, pesticide cancérigène,  interdite partout dans le monde et dont les derniers stocks mondiaux sont livrés au Cameroun sous le prétexte du traitement des bananeraies de Penja … c’est du terrorisme donc peine de mort !
  • Protester dans une Ambassade du Cameroun contre les lenteurs de délivrance d’un document administratif est terrorisme passible de la peine de mort. mais heureusement pour vous, vous êtes peut être dans un pays de Droits. Sauf qu’on vous a fiché, à l’occasion de votre séjour au Cameroun, dès votre descente de Camer-Co et, contrairement à « avant » plus besoin de stratagèmes pour vous faire disparaître, vous serez tout simplement fusillé au vu et au su de tous après un « jugement très impartial respectant votre droit à la défense » verdict, coupable d’acte de terrorisme et d’entrave au travail diplomatique.
  • etc…
  • Mais vous avez de bonnes raisons  de garder espoir, il existera encore tout de même, des actes qui sortent de cette qualification de terrorisme.
  • Faire fumer ou fumer toutes sortes de cigarettes (mentholées ou non) au point ne plus pouvoir se débarrasser d’une toux et d’un cancer de poumon qui durent… n’est pas du terrorisme !
  • Faire boire ou boire de l’alcool, s’enivrer, au point de ne plus être conscient de soi et de son environnement, frapper sa femme, ses enfants, n’est pas du terrorisme !
  • Couper et trafiquer des arbres millénaires de nos forêts, « protège notre chère planète ? » ça ce n’est pas du terrorisme ! Donc un seul mot….
  • Organiser des manifestions et autres fêtes aux frais du Trésor public pour chanter la gloire d’un parti politique, tout en empêchant les honnêtes citoyens de vivre avec dignité leur refus de la misère intellectuelle n’est pas terrorisme !

Pour ne pas être « fusillé », eh oui il faudra s’habituer à ce mot ;  vous savez ce qui vous reste à faire : Taisez-vous, et si votre lucidité et honnêteté intellectuelle vous oblige à dénoncer, alors enivrez-vous à l’alcool frelaté (whisky en sachets, bilibili, odontol, chââ, arki vous avez le choix hein ?) c’est toléré.  Si malgré tout « vous ne buvez pas ça ! » il y a d’autres options, plus officielles, UCB, Guinness, brasseries du Cameroun. N’oubliez surtout pas votre dose de goudron, hydroxyde de Carbonne, mercure …surtout mentholé pour faire passer cette fumée qui vous consume.

Si malgré tout vous ne fumez ni ne buvez, ne vous inquiétez pas, détournez, signez des appels à candidature, des motions de soutien. Surtout mettez votre plus beau costume, sans oublier votre cravate dont les camerounais ont le secret de la grosseur du nœud. Ainsi vous ne manquerez aucune occasion de chanter la gloire de votre maître suprême où vous serez assis au premier plan avec à vos côtés le préfet. C’est l’image qui compte, de toute façon la CRTV se charge de relayer votre bravoure. De cette manière vous n’aurez pas l’occasion de tomber dans la critique, la dénonciation, et l’indignation susceptibles de faire de vous une terroriste. Mais êtes-vous vraiment à l’abri ? regardez autour de vous !
Que dire d’autre, cherchez l’erreur !
 
Personne n’est épargné. Aujourd’hui certains regrettent d’avoir encouragé la révision constitutionnelle, ils s’en mordent les doigts et regrettent : si j’avais su…, il m’a menti…mais c’est trop tard. Le système s’est retourné contre eux ! Les livres, aussi bien écrits soient-ils, 1000 pages ou non, n’y changeront rien. C’est désormais de l’histoire contée pour l’avenir, comme pour dire « à bon entendeur…. » Et si l’histoire éclaire l’avenir, à chacun de choisir son camp : être son propre bourreau ou être le défenseur de sa propre liberté d’aujourd’hui et de demain.

Il est temps d’ouvrir les yeux pour soi avant tout. La peine de mort n’est pas une solution contre le terrorisme, les kamikazes n’existeraient pas.
Indignons-nous !!!

 

camernews-Pendaison

camernews-Pendaison