Programmes budgétaires: les spécificités de 2018

Le nouveau format de la CAN 2019, l’opérationnalisation du Plan directeur d’industrialisation et la concrétisation du don des ordinateurs aux étudiants retiennent l’attention.

La 6e session du Comité interministériel d’examen des programmes (CIEP) se clôture ce vendredi 11 août 2017 au Hilton hôtel de Yaoundé. Après quoi, tous les programmes examinés, 155 au total, vont être budgétisés et inscrits dans le projet de loi de finances 2018. D’ici là, le ballet des membres du gouvernement devant le CIEP, ouvert depuis le 31 juillet se poursuit. Il est question pour chaque chef de département ministériel de présenter la cartographie de ses programmes pour l’exercice 2018, ainsi que la chaîne des résultats prévisionnels. En face, les membres du CIEP s’assurent de la maturité des projets et de la cohérence des activités avec la vision de développement du pays.
« Jusqu’ici, au terme des différentes présentations, quelques problématiques ont émergé. Elles portent principalement sur l’opérationnalisation du Plan directeur d’industrialisation (PDI), notamment son arrimage avec les programmes du MINMIDT et son appropriation en relation avec les autres administrations. L’impact budgétaire de l’organisation de la CAN masculine 2019, au regard du nouveau format prescrit par la CAF, a été pris en compte. De même que les dispositions prises pour la concrétisation de la distribution des ordinateurs promis par le chef de l’Etat aux étudiants », rapporte Cyrill Edou Alo’o, directeur général du budget (DGB). Il précise que « le CIEP s’est également attardé sur la rationalisation de la dépense publique avec un accent sur la maîtrise des dépenses de personnels et autres avantages dans toutes les administrations. La question de la réduction des coûts et du nombre des manuels scolaires au programme a aussi capté l’attention, entre autres ».
Hier en fin de journée, 33 administrations sur 38 étaient déjà passées devant le CIEP, sous l’encadrement technique du ministère des Finances (MINFI) et du ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (MINEPAT). Les cinq dernières exposent leurs programmes ce jeudi. La synthèse des travaux ce sera donc vendredi dès 11 h.