Production et transformation de maïs: un nouvel agropole ouvert à Bertoua

Les activités y relatives ont été officiellement lancées le lundi, 10 août 2015, dans le chef-lieu de la région de l’Est, par le ministre délégué auprès du ministre de l’Economie, Yaouba Abdoulaye

Le ministre délégué auprès du ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire, Yaouba Abdoulaye, a procédé lundi, 10 août 2015, au lancement officiel des activités de l’agropole de production et de transformation de maïs de Kaïgama-Nganké, dans le chef-lieu de la région de l’Est, Bertoua.

Le projet initié par le nommé Bonaventure Tiam ambitionne d’atteindre une production de 2442,6 tonnes de maïs dès l’année prochaine, contre les 245,4 tonnes produits jusqu’ici par année. Il sera également question de transformer le maïs en provende, dans le but de répondre aux besoins nutritionnels des élevages de la région.

 

Le nouvel agropole de Bertoua pour augmenter la production du maïs dans la région dee l’Est.

L’agropole de Kaïgama-Nganké, dont le coût total s’élève à 717.702.661 F CFA, regroupe neuf organisations de producteurs, dont le codas de l’archidiocèse de Bertoua. Les bénéficiaires du projet apporteront la somme de 443 millions, et le programme un peu plus de 274 millions de FCFA convertis en assistance technique et en infrastructures.

À la cérémonie de lundi, sept tracteurs équipés, huit motopompes, des semoirs et divers autres intrants ont été remis aux producteurs de la région par Yaouba Abdoulaye.

Selon Bonaventure Tiam, porteur du projet, l’agropole de maïs de Kaïgama-Nganké compte étendre sa superficie cultivable à 397 ha de terre. Le projet mis sur pied favorise la création d’emplois. En perspective, 40 postes permanents et 150 saisonniers, sont annoncés.