Présidentielles 2018: Maurice Kamto, 64 ans, dépose sa candidature

A la suite du chef de l’Etat PAul Biya, l’ancien ministre Délégué auprès du Ministre de la Justice a déposé son dossier de candidature vendredi auprès d’Elecam.

Le leader du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) officialise ainsi sa candidature en vue des présidentielles du 7 octobre prochain alors qu’il est en visite de travail dans le grand nord.

Pour rappel, Maurice Kamto s’était illustré en 1994 dans sa conduite du dossier sur l’affaire de la Péninsule de Bakassi et la zone du Lac Tchad.

Sollicité par Paul Biya, Kamto avait conduit avec succès la délégation camerounaise lors des négociations pour la rétrocession par le Nigeria de la presqu’île de Bakassi au Cameroun.

Avocat et enseignant d’université, Il est successivement professeur aux universités de Yaoundé, de Ngaoundéré et, depuis 1994, à l’université de Yaoundé II. Kamto enseigne également à l’Institut des relations internationales du Cameroun (IRIC), et à l’École nationale d’administration et de magistrature (ENAM) de Yaoundé.

Maurice Kamto fit son entrée au gouvernement en 2004 au poste de ministre Délégué auprès du Ministre de la Justice. Le 30 novembre 2011, à la surprise générale, il démissionna pour se lancer en politique.

Le 13 août 2012, Kamto créé alors le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), l’un des partis de l’opposition représentés au parlement camerounais.

C’est le 13 avril 2018 que le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) avait désigné Maurice Kamto pour le représenter à la prochaine élection présidentielle.