camernews-hilary-clinton

Présidentielle: Hillary Clinton est «en bonne santé et apte à servir comme présidente»

Présidentielle: Hillary Clinton est «en bonne santé et apte à servir comme présidente»

L’annonce a été faite par son médecin traitant, trois jours après l’annonce que la candidate à la présidence américaine souffrait d’une pneumonie.

La candidate démocrate  Hillary Clinton est désormais apte à poursuivre la course à la Maison-Blanche. Dimanche, elle avait été victime d’un malaise, lors des commémorations des attentats du 11 septembre 2001. De source médiatique, l’ex-secrétaire d’État souffrait de pneumonie. «Son médecin, Lisa Bardack, précise dans un courrier de deux pages transmis à la presse qu’Hillary Clinton, qui doit reprendre la campagne jeudi, a souffert d’une forme modérée « non contagieuse » de pneumonie, et doit suivre un traitement antibiotique de dix jours», rapporte l’AFP.

Mme Clinton reste en bonne santé. Elle n’aurait eu cette année «que des problèmes de sinusite et d’infection d’une oreille en janvier, avant sa pneumonie». Lisa Bardack précise dans son courrier daté du 14 septembre qu’elle l’a vue le 2 septembre, quand Hillary Clinton avait une «légère fièvre (37,4°C), une congestion et était fatiguée». Elle lui avait alors recommandé de se reposer et l’avait mise sous antibiotiques et médicaments anti-allergies. Quelques jours plus tard, la congestion s’est aggravée et la toux a commencé. Le 9 septembre, le médecin a revu Hillary Clinton et une radio a révélé une petite pneumonie, selon Lisa Bardack, apprend-on. Selon l’AFP, d’autres examens publiés avec la lettre montrent que le taux de cholestérol et la tension artérielle de l’ex-secrétaire d’État sont normaux.

Aux États-Unis, les électeurs veulent être sûrs de l’état de santé des candidats à la Maison-Blanche qui seront appelés à exercer «la plus haute fonction au monde», celle de Président des États-Unis. Ce malaise d’Hilary Clinton a permis à Donald Trump de resserrer aux sondages. Mardi, Barack Obama, l’actuel Président des États-Unis, a tout mis en œuvre pour relancer la campagne de la candidate démocrate lors d’un meeting à Philadelphie. «J’ai vu ce qu’elle pouvait accomplir (…) elle n’abandonne jamais !», a lancé Barack Obama, déterminé, à cinq mois de son départ, à mettre son charisme et sa popularité, qui ne cesse de grimper, au service de l’ancienne Première Dame.

Le premier débat présidentiel entre Hillary Clinton et Donald Trump aura lieu le 26 Septembre prochain, et l’élection présidentielle, le 8 Novembre 2016.

camernews-hilary-clinton

camernews-hilary-clinton