camernews-brenda-biya-clip-rap

Présidence de la République: Pourquoi il faut recadrer Brenda Biya

Présidence de la République: Pourquoi il faut recadrer Brenda Biya

Son style détone dans un univers où traditionnellement, la discrétion est de mise.

L’affaire a déjà pris une tournure internationale depuis son apparition sur les réseaux sociaux. En effet , pour avoir été éjectée d’un taxi aux Etats Unis, la jeune Brenda Biya estime avoir été victime de racisme. Etudiante dans une université de Californie (UC IRVINE) à 60 km de Los Angeles, C’est de la bouche de la jeune demoiselle qu’on apprend que pour s’y rendre, 800 dollars en aller et retour ( environ 500 mille Fcfa), par jour.

L’on peut déjà se lancer dans les calculs. Selon le Quotidien Emergence de ce jeudi 04 février 2016, « si l’on considère que notre ‘starlette nationale’ a cours à l’université quatre fois par semaine et qu’elle doit faire ce trajet une ou deux fois par jour, l’on peut donc déduire qu’en frais de taxi, la fille du chef de l’Etat  coûte environ 1 à 2 millions de Fcfa chaque semaine au contribuable camerounais , 4 à 8 millions par mois et 48 à 96 millions de Fcfa par an », détaille le journal.

Depuis lors, la vidéo publiée sur Snapchat suscite la colère des camerounais.  La vérité est que lorsqu’un camerounais moyen écoute les propos tenus dans cette vidéo, il en est écoeuré. Et pour cause, selon une enquête menée récemment, 60% des habitants de l’Extrême-Nord vivent sous le seuil de la pauvreté . A côté de cela, de nombreux camerounais meurent parce qu’ils n’ont pas de moyens pour se soigner, souligne le journal. Et la liste est non-exhaustive.

Il devient urgent donc de recadrer l’adolescente. « Il faudrait qu’on lui apprenne que la famille présidentielle est dans tous les pays une institution dont les gestes sont toujours épiées, commentés, critiqués ». En plus, « son sang chaud dont elle parle dans sa vidéo, elle devrait l’apprivoiser. De telles vidéos peuvent la rattraper plus tard », poursuit le quotidien. Il faudrait donc qu’on lui apprenne la pondération car on ne peut pas tout dire.

 

camernews-brenda-biya-clip-rap

camernews-brenda-biya-clip-rap