camernews-chantal-biya

Présidence: Chantal Biya effectue une descente dans la maison de retraite du couple présidentiel au quartier Bastos (Yaoundé)

Présidence: Chantal Biya effectue une descente dans la maison de retraite du couple présidentiel au quartier Bastos (Yaoundé)

La Première dame a visité la maison qui est présentée comme étant celle de retraite de Paul et Chantal Biya, le mercredi 14 octobre 2015.

A en croire des informations déjà publiées dans les médias, le couple présidentiel est propriétaire d’une somptueuse villa située non loin du rond point Bastos à Yaoundé.  Ce mercredi 14 octobre 2015, la Première dame, Chantal Biya a créé l’évènement en effectuant une descente dans cette maison.

Le quotidien Le Messager qui révèle cette information dans son édition du vendredi 16 octobre 2015, affirme que pendant plus de deux heures et demie: «La première  dame a fait le tour du propriétaire, pour s’assurer du niveau d’avancement des finitions». Le journal qui parle d’informations recueillies auprès de ses sources, précise que: «Chantal Biya a visité les différents pans d’une maison de retraite dont le chantier n’est pas allé d’un trait comme celui de certains collaborateurs du Chef de l’Etat Paul Biya».

Au contraire, Paul et Chantal Biya: «Ont posé pierre sur pierre jusqu’à rendre habitable leur résidence». D’après les mêmes  sources, le Président de la République était attendu: «Pour faire son one man show habituel, à la faveur de la visite de la maison. Mais il n’y est pas allé», peut-on lire dans les colonnes du journal.

Analysant cette visite de la Première dame, le journal se demande si après plus de trente trois années au pouvoir, le Président de la République: «Qui n’a plus de challenge à braver, mais que certaines langues accusent d’être dans l’engrenage et la boulimie du pouvoir, serait sur le point de passer la main?».

Loin d’être un fait anodin, la descente de la première dame: «Sur le terrain de la maison de retraite est significative et digne d’intérêt». Le couple présidentiel prépare la retraite, pense à l’après Biya, se la coulant douce dans une maison de retraite. Après d’énormes services rendus à la Présidence de la République, le peuple camerounais attend de Biya, qu’il invente avant son départ, une nouvelle République; celle qui fait de la justice sociale, l’équité et la juste, répartition des fruits de la croissance, l’empreinte de la nouvelle gouvernance, conclut Le Messager.   

camernews-chantal-biya

camernews-chantal-biya