People : Attrapées pour escroquerie, les soeurs canadiennes Matharoo se sont enfuies du Nigéria

Inculpées pour avoir escroqué près de 300 hommes sur le continent africain, les sœurs canadiennes Matharoo se seraient enfuies du Nigéria, alors que leur procès était en cours. Depuis le constat de leur disparition, un mandat d’arrêt a été émis par les autorités judiciaires du pays. Elles sont désormais des « Wanted »!

C’est la suite d’un divers qui avait fait grand bruit pendant le mois de décembre 2016. Avec beaucoup de consternation, de nombreux Wanda People découvraient le vrai visage des sœurs Matharoo, canadienne d’origines indiennes, stars d’Instagram, et dont le mode de vie à la Kim Kardashian faisait de nombreux envieux.

On apprenait alors que ces filles étaient en fait à la tête d’un vaste réseau d’escroquerie, avec pour tactique de séduire des hommes fortunés d’Afrique pour ensuite prendre des photos d’eux en pleins ébats et leur faire du chantage. Une tactique contrée par le milliardaire Femi Odetola qui, averti du danger leur avait tendu un piège dans lequel elles sont tombées.

Mais alors que le procès des sœurs Matharoo devait débuter ce mois de mars, les filles dont les passeports avaient été retenus par la police de Lagos ne se sont pas présentées à l’audience. Seul présent, leur complice nigérian qui, comme les deux filles, avait été libéré après le versement de la caution de 500.000 nairas.

Ce qui a donc amené le procureur du tribunal de Lagos à lancer un mandat d’arrêt contre les deux filles dont on ignore la localisation actuelle. Et selon des rumeurs persistantes, les sœurs Matharoo auraient elles piak* du Nigéria quelques jours avant leur procès, certainement avec l’aide de complices infiltrés dans la police. Pour l’heure l’affaire a été transmise à la Haute cour  fédérale du Nigéria, et les sœurs Matharoo sont toujours activement recherchées pour répondre de leur fey**.