Paul Biya, le Chef de l’Etat du Cameroun, écrit à son homologue Muhammadu Buhari

A peine revenu d’un périple de deux jours qui l’a conduit tour à tour au Niger et au Tchad, Muhammadu Buhari, le nouveau président de la République fédérale du Nigeria, va recevoir, s’il n’a pas encore reçu, une correspondance que lui a adressée Paul Biya, le Chef de l’Etat du Cameroun

Dans cette correspondance dont la teneur a été rendue publique ce vendredi 06 juin 2015, le président Camerounais félicite son homologue nigérian pour la victoire remportée par l’un de ses compatriotes le 28 mai dernier au Palais des Congrès à Abidjan en Cote d’ivoire, lors des élections à la tête de la BAD (Banque Africaine de Développement).

«J’y joins mes vœux de succès à Monsieur Akinwumi Adesina dans l’accomplissement de son mandat à la tête de la prestigieuse institution financière africaine. Veillez agréer monsieur le président et cher frère, les assurances renouvelées de ma très haute considération» a conclu Paul Biya le président de la République du Cameroun.

Cette correspondance survient dans un contexte où, l’absence de son auteur le vendredi 29 mai dernier à Abuja à la cérémonie d’investiture du successeur de Goodluck Ebele Azikiwe Jonathan continue d’alimenter la polémique. Et la décision de Muhammadu Buhari de snober le Cameroun en effectuant son tout premier voyage en sa qualité de Chef d’Etat, au Niger et au Tchad, deux pays limitrophes engagés comme le Cameroun dans la guerre contre la secte terroriste Boko Haram, a fini de convaincre certains observateurs, qu’entre Paul Biya du Cameroun et Muhammadu Buhari du Nigeria, ce n’est pas le grand amour au-delà des formules de convenance diplomatique.