Paul Biya institue un 4ème recensement de la population et de l’habitat au Cameroun

Le décret y relatif, signé du chef de l’Etat, a été publié mardi et lu sur les ondes de la radio nationale. L’opération est placée sous l’autorité du ministère en charge de la population dans le pays

Le chef de l’Etat, Paul Biya, a signé, mardi, le décret n°2015/397 du 15 septembre 2015, portant institution du quatrième recensement général de la population et de l’habitat (4eme RGPH) sur l’étendue du territoire camerounais.

Ledit décret, lu mardi soir sur les antennes de la radio nationale, place le 4eme RGPH sous la conduite du ministère en charge de la population au Cameroun (ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire, ndlr).

L’opération entend rendre disponibles des données nécessaires à la planification du développement et à la prise en compte du dividende démographique dans l’élaboration des politiques permettant l’évolution du Cameroun vers l’émergence à l’horizon 2035.

Selon l’article 3 du décret présidentiel, il sera, entre autres, question de «connaitre l’effectif de la population; déterminer les caractéristiques de l’habitat, les équipements et outils de production des ménages; présenter la structure de la population selon le sexe, l’âge et les caractéristiques sociodémographiques; produire des données pour le suivi/évaluation de la mise en œuvre de la stratégie pour la croissance et l’emploi».

 

Le recensement des personnes se fera dans leurs lieux de résidence qu’elles soient présentes ou pas, exception faite pour certaines catégories. Notamment les prisonniers, les forces de défense et de sécurité en casernes, quartiers et camps assimilés, etc. L’alinéa 1 de l’article 5 précise que «seront recensées toutes les personnes physiques résidant sur le territoire de la République du Cameroun à l’exception des membres du corps diplomatique et consulaire et leurs familles».

Suivant les indications du chef de l’Etat, contenues dans le décret promulgué mardi, le conseil nationalest l’organe d’orientation stratégique du 4eme RGPH. Il est à ce titre chargé d’orienter les activités, d’adopter le budget, de se prononcer sur les questions techniques soumises par le comité technique ou la coordination nationale, d’adopter le rapport général et de soumettre au premier ministre les résultats de l’opération.

Le décret indique que d’autres organes ont également la charge du suivi du 4eme RGPH. Il s’agit du comité technique qui veille à l’exécution des décisions du conseil national, de la coordination nationale et des comités régionaux, départementaux et d’arrondissements. Toutes les activités du recensement, dont le lancement avait été retardé du fait de l’insécurité à l’Extrême-Nord du pays, se dérouleront sous l’observation du Fond des nations unies pour la population (UNFPA).