camernews-senat-cameroun

Parlement: Le Sénat ne veut pas défendre son budget devant l’Assemblée Nationale

Parlement: Le Sénat ne veut pas défendre son budget devant l’Assemblée Nationale

C’est l’une des annonces fortes du président de la Chambre haute à l’ouverture de la session de novembre

Marcel Niat Njifenji n’est pas passé par quatre chemins pour envoyer l’information à l’opinion. Dans son discours d’ouverture de la session parlementaire le 12 novembre 2015, le président du Sénat a clairement indiqué que l’institution dont il a la charge défendra elle-même son propre budget.

La Nouvelle Expression (Lne) qui traite de cette actualité dans son édition du 13 novembre 2015 a sélectionné un extrait de l’adresse du président du Sénat : «Comme par le passé, le Sénat aura à défendre son budget devant sa propre commission des Finances et du budget, conformément aux dispositions du règlement intérieur de notre chambre», a déclaré Niat Njifenji.

Cette déclaration est un message clair envoyé à l’Assemblée nationale. En effet, selon la loi fondamentale, c’est la Chambre basse du parlement qui vote le budget de l’Etat.  Lne qualifie cette attitude d’infraction à laConstitution. Une le journal rappelle que  « l’article 16 alinéa b de la Loi n°2008/001 du 14 avril 2008 modifiant et complétant certaines dispositions de la loi n°96 /06 du 18 janvier 1996 portant révision de la Constitution du 02 juin 1972 dispose qu’au cours de l’une des sessions, l’Assemblée Nationale vote le budget de l’Etat».

Lne précise que cette disposition « prévoit ainsi que la Chambre haute du parlement fasse la queue avec les départements ministériels, devant la commission des Finances et du budget de l’Assemblée nationale, pour défendre son enveloppe budgétaire ». Ce qui ne sera pas fait. C’est devenu une habitude pour la Chambre haute de violer la constitution.

Le journal dans ce sens rappelle que « la session de novembre 2014 avait également connu cette infraction. La Chambre haute du parlement ne s’était pas présentée devant la commission des finances et du budget de l’Assemblée Nationale pour défendre son enveloppe budgétaire.  Un passage que la Chambre de Cavaye Yeguié Djibril avait pourtant prévu pour le jeudi 04 décembre 2014. Le Sénat se souvient-on, devait défendre un budget qui s’élevait  à 15 200 000 000 Fcfa. Soit environ 200 000 000 de plus que celui de l’exercice 2013 ».

La preuve s’il en était encore besoin que la hache de guerre est loin d’être enterrée entre les deux chambres du parlement. En effet, note Lne, « cette défense du budget se veut l’un des sujets de guéguerre entre le Sénat et l’Assemblée nationale ».

 

camernews-senat-cameroun

camernews-senat-cameroun