camernews-samuel-kleda-mgr-douala

Pâques – Mgr Kleda: «les Camerounais doivent se libérer de Satan» – La synthèse de la prêche de l’Archevêque de Douala hier

Pâques – Mgr Kleda: «les Camerounais doivent se libérer de Satan» – La synthèse de la prêche de l’Archevêque de Douala hier

Douala: L’archevêque invite à se libérer de l’Esprit de Satan C’était dimanche 20 avril 2014 à l’occasion de la fête de Pâques à la Paroisse cathédrale Saints Pierre et Paul de Douala. Jour spécial pour les chrétiens de la ville de Douala. «Alléluia», exultent-ils, le «Christ est ressuscité». A la cathédrale Saints-Pierre et Paul hier dimanche 20 avril 2014, l’archevêque a célébré ce qu’il qualifie de «la plus grande fête chrétienne». Pour le clergé, c’est la Pâques qui a donné naissance à toutes les autres fêtes que l’Eglise célèbre. Un moment d’adoration, d’exaltation et aussi d’exhortation. L’Evangile du jour tiré de Jean chapitre 20 versets 1 à 9, fait le récit de la résurrection du fils de Dieu, trois jours après sa crucifixion. «Le premier jour de la semaine, Marie Madeleine se rend au tombeau de grand matin, alors qu’il fait encore sombre. Elle voit que la pierre a été enlevée du tombeau», rapporte l’Apôtre Jean. Pour Monseigneur Samuel Kelda, archevêque métropolitain de Douala, c’est un jour nouveau pour les chrétiens et le monde entier. Il invite d’ailleurs les Camerounais à une vie nouvelle en se débarrassant de «l’esprit satanique qui nous rend aveugle, égoïste et haineux». La résurrection du Christ dit-il, donne l’occasion au Cameroun et à l’humanité une occasion de plus, de se «purifier des vieux ferments pour être une nouvelle pâte». Paul Biya L’archevêque a encouragé les chrétiens à rechercher les réalités d’en haut et non celles de ce monde. Mais surtout, de ne pas commettre l’erreur de vivre en fuyant le monde parce que nous faisons partie de ce monde. La différence pour le chrétien se fera selon lui, au niveau de l’apport de l’Evangile pour la construction du monde. Au cours de cette célébration eucharistique, les chrétiens ont élevé des prières pour le chef de l’Etat Paul Biya et ses collaborateurs. Afin que Dieu soit leur principale source d’inspiration pour mieux gouverner et que le pays se porte mieux. C’est sur des notes d’ «Alléluia» rythmées par des instruments traditionnels et modernes que la célébration de la Pâques 2014 s’est achevée à la Cathédrale Saints-Pierre et Paul de Douala. A chacun, conseille le clergé, de récolter les fruits de ce qu’il a moissonné pendant les 40 jours de Carême qui ont débouché sur la résurrection de Jésus-Christ hier dimanche. 

 

camernews-samuel-kleda-mgr-douala

camernews-samuel-kleda-mgr-douala