Orphelins et détenus mineurs:les attentions des avocats

 Le barreau du Cameroun leur a apporté du réconfort à l’occasion de la célébration de la Journée de l’enfant africain jeudi et vendredi derniers

Une journée exceptionnelle pour les détenus mineurs de la prison centrale de Yaoundé. Le 16 juin dernier, jour de la célébration de l’enfant africain, dans un élan de solidarité et de générosité, l’Ordre des avocats du barreau du Cameroun pour le Centre a redonné du sourire aux jeunes prisonniers abandonnés pour la plupart par leurs proches. C’est également dans ce même élan que ladite association conduite par Me Claire Atangana Bikouna, représentante du bâtonnier pour le Centre, a décidé de leur rendre ce jour de commémoration inoubliable. Tous les détenus mineurs étaient aux petits soins.
Ils ont eu droit à des causeries éducatives à travers lesquelles, ils ont été éclairés sur leurs droits et devoirs. Une clinique juridique a été installée afin de leur permettre de soumettre aux avocats les différents problèmes auxquels ils font face. Des produits de premières nécessités à l’instar des palettes de jus, des cartons de chocolat, des produits de toilettes, alimentaires et bien d’autres, leur ont été offerts.
« Nous voulions rappeler à ces jeunes détenus à l’occasion de cette journée qu’ils restent des enfants et qu’ils appartiennent à la société. Nous avons donc décidé de leur apporter à notre manière notre soutien », a confié Me Claire Atangana Bikouna. Pour Ulrich Deffo, détenu mineur, « ce geste de générosité est réconfortant ». Toujours dans la même lancée, la veille, cette fois au Village d’enfants SOS de Mbalmayo, des avocats ont également marqué le coup en octroyant un important don de produits de première nécessité aux orphelins de ce département.