Ordinateurs chinois: Le Ministre Fame Ndongo réagit à la polémique sur les pannes: «Tout outil à des pannes»

Le ministre de l’Enseignement Supérieur invite tout de même les étudiants à se rapprocher de ses services compétents pour la maintenance.

Le 23 juillet 2018 au Palais polyvalent des sports de Yaoundé, le ministre de l’Enseignement Supérieur a poursuivi la distribution des ordinateurs chinois de marque PBHEV promis par Paul Biya aux étudiants. Après les universités d’Etat, c’était au tour des grandes écoles du pays. Les journalistes n’ont pas manqué l’occasion d’interroger le ministre sur la qualité des appareils.

De nombreux bénéficiaires de ces ordinateurs dont la remise a débuté il y a environ 7 mois, se plaignent des performances et des pannes récurrentes. Face à cette polémique, Jacques Fame Ndongo a tenté de relativiser : « On nous a signalés qu’il y a de temps à temps des pannes. Cela est tout à fait normal, tout outil a des pannes soit pendant l’exploitation », déclaré le MINESUP.

Fame Ndongo invite tout de même les étudiants concernés à se rapprocher de ses services compétents. « Mes experts du ministère de l’Enseignement Supérieur sont là pour subvenir à toutes vos demandes ; pour exaucer vos désidératas », a ajouté celui qui est par ailleurs secrétaire national à la communication du RDPC, le parti du Chef de l’Etat.

C’est en tout 500 000 ordinateurs qui doivent être distribués aux étudiants du Cameroun. Un « don » de Paul Biya critiqué par une partie de l’opinion.

Fred BIHINA