Opération coup de poing contre le braconnage : la société Fipcam de concert avec l’administration des forets et de la faune s’investit dans la lutte contre la criminalité faunique

La société forestière Fipcam, dans la mise en œuvre de ses activités, s’est toujours montrée volontaire à donner un appui aux efforts consentis par le Ministère des Forêts et de la Faune dans ses stratégies de lutte contre les actes criminels auxquels fait face la faune sauvage.

C’est ainsi qu’avec l’implication des cadres de la Direction des Forêts et des Aménagements de la société Fipcam, soutenus par l’Administrateur Général Adjoint de ladite société Monsieur Muller Stéphane, une forte opération coup de poing a été menée conjointement avec des agents de la Délégation Départementale des Forêts et de la Faune du Haut-Nyong, appuyée par les Forces de Maintien de l’Ordre, pendant la période allant du 24 au 26 juillet 2016. Malgré le système de surveillance mis en place par l’entreprise, la recrudescence du braconnage au sein de l’Unité Forestière d’Aménagement N° 10 045 a été à l’origine de cette mission. L’objectif était la protection des espèces animales sauvages et la contribution à la conservation et à la gestion durable de la biodiversité, conformément à la loi forestière en vigueur au Cameroun.

Plusieurs résultats satisfaisants découlent de la mise en œuvre

de cette opération conjointe. En effet, toutes les dépouilles animales frauduleusement acquises ont été saisies, soit 391 kg de produits  appartenant à 11 espèces animales de classes différentes, en l’occurrence : chats-tigres ; antilopes, singes divers,  tortues, pangolins géants, porcs- épics, etc. 4 armes de calibre 12 de fabrication artisanale et 13 munitions ont été saisies. 80 câbles d’aciers ont été également saisis, de même que des machettes, des torches et des marmites. Toutes les lignes de piège ont été démantelées. 07 campements de chasse trouvés dans l’UFA ont été brûlés et de nombreux braconniers ont été déguerpis et interpellés.

Au terme de cette opération coup de poing contre le braconnage, la société Fipcam se dit satisfaite de la collaboration réelle, effective et soutenue qu’elle entretient avec le Ministère des Forêts et de la Faune en vue de lutter contre la pression sur la faune sauvage, dans la mesure où la criminalité faunique constitue une entrave au développement durable.