Ongola FabLab: la chaine de solidarité pour les jeunes défavorisés

Le premier FabLab solidaire au Cameroun a été inauguré jeudi à Yaoundé. La cérémonie d’inauguration était présidée par le ministre de l’Enseignement supérieur, Jacques Fame Ndongo.

Le premier « FabLab Solidaire » du Cameroun a officiellement ouvert ses portes jeudi à Yaoundé. Le laboratoire de fabrication numérique de Yaoundé, dénommé « Ongola FabLab », a été inauguré lors d’une cérémonie officielle présidée par le ministre camerounais de l’Enseignement Supérieur, Jacques Fame Ndongo. Le chancelier des ordres académiques a, lors de son discours d’ouverture, salué à sa juste valeur l’ouverture de ce tier-lieu qui va «  donner de nouvelles chances aux jeunes en difficulté ».

En effet, « Ongola Fablab », qui est le fruit d’un partenariat entre l’Agence universitaire de la francophonie (Auf) et la Fondation orange, vise à développer les compétences numériques des jeunes en générale et celle des jeunes défavorisés et sans emploi en particulier, à travers la mise en place des programmes pédagogiques spécifiques.

Pour les responsables du projet, il s’agit de «  permettre aux jeunes d’intégrer les pratiques numériques à leur projets de vie et d’accroître leur employabilité, en développant leur créativité et leurs compétences ».

Des compétences qui seront acquises à travers des ateliers de formation qui permettrons aux jeunes apprenants d’intégrer les pratiques numériques et leurs potentialités dans un parcours d’accompagnement progressif avec des phases de découverte et d’initiation.

Et le cadre semble adéquat puisque « Ongola Fablab » est installé dans le Campus numérique francophone (Cnf) de l’Auf pour l’Afrique centrale et des grands lacs à Yaoundé.

Cet espace FabLab est pour la direction Afrique centrale et des grands lacs de l’Auf « la matérialisation de la matérialisation de la mutation au sein du vaste réseau des Cnf dans le monde ». En effet, l’Auf dans sa stratégie quadriennale 2017-2021, ambitionne de faire de ses campus numériques francophones un espace qui contribue à apporter une réponse « aux défi de la qualité ».

« Il s’agit désormais pour nous de concevoir des modèles de tiers-lieux académiques, associatif et entrepreneurial, accélérateur d’innovations, facteur de développement et d’employabilité dans un nouvel espace universitaire francophone. Ces Cnf nouvelle génération sont destinées à la diffusion-l ‘acquisition des connaissances, la valorisation socio-économique des savoirs, savoir-faire et des savoir-être »,  a indiqué le directeur régional Afrique centrale et des grands lacs de l’Auf, le Pr Alain Ondoua.

Au Cnf de Yaoundé, « Ongola Fablab » est constitué de cinq pôles de création à savoir : modélisation et impression 3D, création 2D, couture, programmation et petit électronique, et, petit artisanat numérique du bois. Chaque pôle est doté d’un niveau type d’équipement moderne de fabrication numérique comprenant entre autres des logiciels de modélisation 3D, des imprimantes et scanner 3D, des brodeuses numériques, une découpe laser et autres.

A « Ongola Fabla », les jeunes suivront une formation de quelque moins au cours de laquelle ils vont développer des savoir-faire numériques, l’esprit d’équipe, de partage d’ouverture d’autonomie et de leadership. L’apprenant devra également développer  des compétences dans la réalisation des projets professionnels et collectifs.