On évalue les activités du projet de Développement urbain

Après six ans d’activités estimées à plus de 42,5 milliards de F, ce projet a dressé son bilan jeudi dernier à Yaoundé.

Le projet de développement des secteurs urbains et de l’approvisionnement en eau (Pdue) mis en place depuis 2008 a réalisé de nombreux projets dans cinq villes du Cameroun. Ce, pour un montant global de plus de 42,54 milliards de F, prêt de la Banque mondiale au gouvernement camerounais. Les zones urbaines de Yaoundé, Douala, Bamenda, Mbalmayo et Maroua ont bénéficié du renforcement des capacités et appui à la décentralisation ainsi que des travaux d’infrastructures dans les quartiers d’habitat précaire. Au moment où le projet tend vers sa clôture, le comité de pilotage s’est réuni pour les travaux de sa 9e session jeudi 23 juillet à Yaoundé sous la présidence du secrétaire général (SG) du ministère de l’Habitat et du développement urbain (Minhdu), Ahmadou Sardaouna.

Le SG indique que la quasi totalité des activités a été réalisée à ce jour.  Notamment les ouvrages de drainage, d’extension de réseaux d’eau potable, des puits et lavoirs, d’éclairage, les salles de classe et cases communautaires. En phase 2, il y a eu le processus d’indemnisation des populations affectées par les sous-projets. La libération de ces habitats a permis la construction et la réhabilitation à Yaoundé, de neuf kilomètres de voirie primaire bitumée, 21 km de voirie secondaire revêtue en terre. Dans la capitale économique, la commune d’arrondissement de Douala II a bénéficié du drainage des eaux de pluie, etc. En ce qui concerne le volet eau, les travaux d’urgence de Douala et Yaoundé sont achevés à 100%.