camernews-francoise-foning

Obsèques de Françoise Foning: le comité d’organisation attend 400 millions de FCFA

Obsèques de Françoise Foning: le comité d’organisation attend 400 millions de FCFA

Jean Kuété, président du comité d’organisation attend impatiemment les cotisations des élites de l’Ouest.

Avec au moins 400 millions de Fcfa de budget, Françoise Foning aura des obsèques dorées ! L’enveloppe, qu’attend le président du comité d’organisation, Jean Kuété, fait couler beaucoup d’encre et de salive dans la sphère sociopolitique nationale. La polémique intervient au moment où les fils et filles de cette région dénoncent la gabegie et la surenchère autour des obsèques.

Francoise Foning
Photo: (c) Archives

Mais, toutes ces récriminations semblent tomber dans les oreilles de sourds. Le Comité central et le bureau politique du Rdpc se muent dans un silence de cimetière.  Les commissions sont formées avec un cahier de charges précis. Une mobilisation générale, en attendant la contribution spéciale, à titre personnel, du chef du Rdpc et son président national.

Tensions. De sources officielles, les obsèques de la militante du Rdpc et maire de Douala V Françoise Foning décédée le 23 janvier dernier, se tiendront du 18 au 21 mars.  Seulement, les adieux à la vaillante militante du parti de la flamme se préparent dans un contexte particulièrement tendu. L’organisation dirigée par la famille, Salomon Tsobgny, le fils aîné de la défunte et la Commission Rdpc ne parviennent pas à accorder leurs violons sur la gestion des fonds. Salomon Tsobgny dit être seul mandaté à recevoir les contributions financières de la part des bonnes volontés.

Ce que refusent d’entendre certains des ses proches. Dans les bastions du parti des flammes, à Douala, des personnalités, prétextent que les obsèques de Madame Françoise Foning ne peuvent pas exclusivement être une affaire de sa famille biologique. Il s’agit pour le Rdpc et tous les Camerounais qui se reconnaissent en elle de lui rendre hommage indépendamment de celui que lui rend sa famille.

En outre, une récente tournée effectuée sur les sites de Yaoundé, Douala et à l’Ouest a permis de se rendre compte, malheureusement, que les travaux piétinent. Emmanuel Nganou Djoumessi, le ministre de l’Économie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire, et également membre du comité d’organisation des obsèques de la regrettée maire de Douala V, a frappé du point sur la table, en donnant jusqu’au 15 mars prochain aux différentes entreprises pour livrer les travaux.

Née en 1949 et décédée le 23 janvier 2015 des suites d’un accident de circulation sur la route Yaoundé – Bafoussam, Françoise Foning, femme d’affaires et politicienne, était élite Bafou et maire de la Commune de Douala V. Ses prises de parole et son franc parlé restent dans la mémoire de nombreux citoyens. Ce caractère trempé lui a valu d’être la femme la plus combative et la plus combattue du landerneau politique camerounais depuis 1994.

 

camernews-francoise-foning

camernews-francoise-foning