camernews-premier

Numérique: Le premier Fablab solidaire au Cameroun inauguré à Yaoundé

Numérique: Le premier Fablab solidaire au Cameroun inauguré à Yaoundé

Cet espace vise à développer les compétences numériques des jeunes en général et celles des femmes et jeunes défavorisés et sans emploi en particulier.

Le Cameroun appartient désormais à la grande famille des Fablabs solidaires à travers le monde. Ceci grâce à la Fondation Orange, qui en partenariat avec l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) en Afrique Centrale et Grands Lacs, se sont associés pour la création de « Ongola Fablab », le premier Fablab solidaire du Cameroun. Cet espace innovant qui vise à développer les compétences numériques des jeunes en général et celles des jeunes défavorisés et sans emploi en particulier a été inauguré le jeudi 6 avril 2017 au Campus numérique Francophone à Yaoundé. Ceci à travers la mise en place de programmes pédagogiques spécifiques dont le but est d’accroitre leur employabilité, en développant leur créativité et leurs compétences.

La ceremonie(c) Lore Souhe

Dans son propos de circonstance, le directeur régional AUF – Afrique Centrale et Grands Lacs, Pr Alain Ondoua a tenu à préciser que « l’espace Ongolo Fablab va contribuer de façon significative au développement de l’économie numérique au Cameroun. Et avec nos équipes et partenaires, nous souhaitons aboutir entre autres au développement de la culture de l’entreprenariat et de l’auto emploi, surtout des jeunes défavorisés ».

Il faut dire qu’un Fablab (contraction de l’anglais Fabrication Laboratory) est un atelier de fabrication numérique ouvert au public. Il s’adresse notamment à tous ceux qui souhaitent acquérir des compétences qui leur permettront d’opérer un passage rapide du concept au prototype.

La ceremonie(c) Lore Souhe

Pour la Secrétaire Générale de la Fondation du groupe Orange, Brigitte Audy, « ce Fablab solidaire va donner la possibilité au jeunes en décrochage scolaire, d’acquérir une nouvelle confiance en eux ». Et c’est l’Association Enfants Jeunes Avenir (ASSEJA), qui est chargée de sélectionner ces jeunes, et dont l’accès au site est gratuit pour les 18 à 25 ans. Toutefois, Ongola Fablab est ouvert à tout public, bien qu’il interpelle principalement les passionnés de technologies, les étudiants chercheurs, les porteurs de projets et autres entrepreneurs.

La ceremonie(c) Lore Souhe

Par ailleurs, la directrice générale Cameroun, Elisabeth Medou Badang a encouragé l’équipe mise en place dans cet espace, qui prendra part à la deuxième édition de « I make for My city 17 », un challenge qui sous l’égide de la Fondation Orange, met en compétition la soixantaine de Fablabs Solidaires recensés dans le monde.