NOTE D’INFORMATION DE CAMRAIL : Relative à la collision entre le train 184, un camion-citerne et une motocyclette

NOTE D’INFORMATION DE CAMRAIL : Relative à la collision entre le train 184, un camion-citerne et une motocyclette

La Société CAMRAIL porte à la connaissance du public, qu’une collision entre le train 184 à destination de la Gare de Bessengue, un camion-citerne vide immatriculé LT845AV et une motocyclette, s’est produite au passage à niveau de Nyalla au lieu dit PK 12, le jeudi 11 septembre 2014 à Douala, autour de 19h00.

En dépit des panneaux de signalisation annonçant le passage à niveau et les signaux lumineux et sonores de la locomotive, le camion-citerne et la motocyclette se sont retrouvés sur la voie, au moment du passage du train. Monsieur ABESSOLO Patrice, conducteur de la moto est décédé. Aucun blessé n’a cependant été enregistré.

Aussitôt informées, la Direction Générale de CAMRAIL et les autorités administratives de la ville de Douala sont descendues sur le terrain et ont supervisé les opérations de rétablissement des circulations routière et ferroviaire.

Par ailleurs, CAMRAIL rappelle à tous les usagers de laroute que le respect des panneaux et signaux de signalisation est unemesure de prévention prescrite par les articles 29 et 30 du Code de laRoute et par le Décret N°73/113 du 22 mars 1973 portantrèglementation des passages à niveau. CAMRAIL a d’ores et déjà porté plainte contre le conducteur du camion-citerne, pour la violation des dispositions sus-évoquées.

La construction des passerelles piétonnes (Mvolye, Yaoundé, Bassa et bientôt Ngaoundéré), l’entretien des dispositifs de signalisation ferroviaire, la lutte contre les passages à niveau clandestins, font partie des mesures prises par CAMRAIL pour sécuriser les points de jonction entre les voies ferrée et routière. Aussi, CAMRAIL a avec le concours de l’ONG SECUROUTE réalisé une campagne de sensibilisation sur la traversée des passages à niveau le 03 juin 2014.

CAMRAIL précise par ailleurs, qu’elle a engagé avec le concours de l’Etat du Cameroun, une campagne d’automatisation de 05 passages à niveaux dans les villes de Douala et Yaoundé.

CAMRAILréaffirme la constance des mesures qu’elle met en œuvre pour assurerla sécurité des circulations ferroviaires, et invite les usagers des passages à niveau, à observer scrupuleusement les règles du code de la route.

Pour toute information complémentaire:

Dieudonné GAIBAI,
Chef du département communication-Ethique et RSE.

 

 

 

camernews-Camrail

camernews-Camrail