camernews-Explosion-Congo

NIGER :: UNE BOMBE EXPLOSE À DIFFA, 1 MORT ET PLUSIEURS BLESSÉS

NIGER :: UNE BOMBE EXPLOSE À DIFFA, 1 MORT ET PLUSIEURS BLESSÉS

Au moins une personne a été tuée et plusieurs autres blessés dimanche matin dans l’explosion d’une bombe dans un marché de Diffa, ville de l’est du Niger, proche de la frontière du Nigeria, apprend-on de sources concordantes.

Un témoin a déclaré à Xinhua avoir vu plusieurs blessés évacués par la population et les forces de défense et sécurité en direction de l’hôpital de Diffa.

Par ailleurs, plusieurs autres roquettes ont été tirées en direction de Diffa à partir du territoire Nigérian occupé par Boko Haram. La ville était quadrillée par les forces de défense et de sécurité, les marchés sont fermés, la population a été priée de rentrer chez elle, apprend-on de même source.

Cette attaque intervient au moment où le ministre nigérien en charge de la Défense, Karidjo Mahamadou, en compagnie de plusieurs hauts responsables militaires dont le chef d’état-major des forces armées nigériennes, le général Seyni Garba, se trouvait dans la ville de Diffa pour assister aux obsèques des militaires tombés lors des attaques de Boko Haram de vendredi dernier et rendre visite aux blessés.

Vendredi matin, Boko Haram a mené deux attaques simultanées sur Diffa et la ville nigérienne de Bosso, également à la frontière duNigeria, au cours desquels 5 Nigériens dont 4 militaires et 109 d’ assaillants ont été tués.

On a aussi dénombré 2 militaires nigériens disparus et 17 autres blessés, selon le ministre de la Défense.

Depuis près d’une semaine, Boko Haram a renforcé ses positions en hommes et en matériels de l’autre coté de la frontière, selon des témoins, laissant croire à des assauts imminents de la part du groupe terroriste.

Le Parlement nigérien doit se réunir lundi prochain pour se prononcer sur l’envoi de l’armée nigérienne aux cotés des forces des autres pays voisins au Nigeria pour combattre Boko Haram.

“Le Niger est plus que jamais déterminé à défendre son intégrité territoriale et à assurer la sécurité des personnes et des biens en menant une lutte sans merci aux cotés de ses partenaires contre ces terroristes et autres forces obscurantistes qui opèrent dans le bassin du Lac Tchad”, a déclaré vendredi dernier le ministre Karidjo Mahamadou suite aux attaques de Boko Haram.

Le Niger partage une frontière longue de plus de 1.500 km avec le Nigeria, avec de part et d’autre des populations ayant les mêmes cultures et parlant les mêmes langues (Haoussa, Kanouri, Peulh).

 

camernews-Explosion-Congo

camernews-Explosion-Congo