camernews-bamboutos

New Stars – Bamboutos : Place au Top Match

New Stars – Bamboutos : Place au Top Match

Le match New Stars – Bamboutos de ce dimanche après-midi continue de cristalliser les attentions des amateurs du football à Douala. Au-delà du grand show prévu avant la rencontre, les acteurs promettent un spectacle de haute facture. Nous avons tendu notre microphone aux entraîneurs et capitaines des deux formations qui plantent le décor de la partie.

En dépit de l’enjeu de la rencontre, l’entraîneur de Bamboutos de Mbouda, Gérard Mbimi n’a pas modifié sa préparation. Et compte résoudre l’équation New Stars comme toutes les autres : « Je vais résoudre l’équation New Stars comme je le fais pour les autres équipes, quid à ce que je perde sur le terrain. Mais quand je descends dans la pelouse, c’est pour gagner. Notre seul objectif est de gagner New Stars ce soir, comme nous l’avons fait au match aller. Nous sommes bien armés et préparés pour le faire. L’état d’esprit de mes enfants est bon. Nous sommes venus jouer à Douala et je pense que la rencontre doit être ouverte et nous allons marquer beaucoup de but ».

L’ancien patron de l’encadrement technique de News Stars, sans se montrer revanchard, espère d’une place africaine la saison prochaine. « Ce match sera le nœud pour une place africaine. Si nous sortons du stade victorieux, je pense que nous tutoierions les équipes du sommet avec beaucoup d’aisance. C’est un match très important pour nous. Il ne faudra pas passer à côté. Le point positif chez mes gars est le mental, l’état d’esprit et leurs qualités athlétiques. Je n’ai aucun secret. C’est à mes gars de jouer conséquemment. Il est vrai que j’ai entrainé New Stars. Je connais la maison. Il faut dire que l’équipe est restée la même, mais les joueurs ont changé. En dehors du capitaine, Hervé Boumsong tous les anciens sont partis. Mais je pense que le match sera très relevé. New Stars sort d’un match nul à Yaoundé (Tkc – New Stars, 0 – 0) et aimerait reconquérir son leadership à Douala. Nous aimerons avancer au classement. Je pense que le match doit être très relevé et nous pourrions vivre un très bon spectacle. Pour moi, ce match n’est pas un défi personnel. C’est un défi sportif rien de plus. Néanmoins je compte gagner la partie pour engranger des points et monter au sommet du classement. L’envie n’a pas décuplé parce que je joue contre mon ancien club. Je tiens à me positionner pour atteindre l’objectif que je me suis fixé à savoir une place africaine. »

Le capitaine de Bamboutos, Tchoualak, confie de son côté que « nous sommes tranquilles. L’état d’esprit est en place. Nous attendons le coup d’envoi du match avec détermination. Nous n’avons pas droit à l’erreur. Car il nous faut les points de la victoire pour espérer une place africaine la saison prochaine. Nous aurons en face de nous une équipe qui joue bien au ballon. Nous allons nous mettre à fond pour remporter la rencontre. La différence dans ce match doit se faire au niveau du mental. Nous avons envie. Nous sommes venus à Douala gagner la partie. Nous espérons que la chance sera de notre côté demain. »

Anicet Mbarga Foe, l’entraîneur de New Stars, qui n’est pas moins déterminé que son compère, compte asphyxier les visiteurs dès les premières minutes de jeu. Selon-lui, ceci doit être possible grâce à la motivation de ses joueurs. « Nous sommes dans un état d’esprit de sérénité et de confiance. L’importance de la rencontre n’est plus à démontrer. Quand on parle de « Top match », c’est un match qui vous met au devant de la scène. Nous avons une pléiade de joueurs de renom. Nous n’avons pas besoin de les motiver de façon particulière. L’enjeu de la partie le fait déjà. Avec le dispositif qui nous allons mettre sur place, nous essaierons d’inquiéter Bamboutos dès les premières minutes ». L’ancien entraîneur adjoint des nouvelles stars surclassé depuis le départ de Bonaventure Djonkep compte sur les circonstances favorables. « Les circonstances favorables pourraient faire pencher les choses en notre avantage ».

On se souvient que Bamboutos n’a pas été performant lors de son dernier déplacement à Douala contre Les Astres locaux. Il pense néanmoins que Bamboutos joue bien dans son arène de Mbouda. Et, la pelouse du stade de la réunification doit leur causer d’énormes difficultés dans la conservation et la circulation de la balle : « Nous nous sommes appesantis sur ces détails tout au long de la semaine. Je pense que la bataille doit se faire au milieu de terrain. Le match doit être gagné par l’équipe qui doit avoir plus d’envie et de motivation. Je pense que mes joueurs sont suffisamment engagés ». Il redoute aussi l’arbitrage : « Il est vrai que je n’aime pas parler des arbitres. Mais je redoute l’arbitrage ce soir. J’espère que les responsables de la Ligue ont mis les petits plats dans les grands pour que ce soit les meilleurs arbitres qui dirigent la partie. Je n’ai aucune inquiétude au niveau du jeu. Je sais que le public de Bamboutos sait les pousser. Mais ce public peut aussi se retourner contre son équipe quand elle ne joue pas bien. Nous allons mettre sur pied un dispositif très offensif dans la mesure où depuis que nous avons pris les rênes de cette équipe, nous concédons moins de but.il ne nous reste plus qu’à parfaire nos actions offensives. Nous insisterons sur cet aspect afin de marquer un but de plus que notre adversaire ».

Son capitaine, Herve Boumsong s’est référé aux saintes écritures pour afficher leur détermination : « Le match contre Bamboutos est le combat de David contre Goliath. Nous sommes David et nous allons montrés à Bamboutos de quoi le petit David est capable ».

On verra bien si Goliath peut vaincre David.

 

camernews-bamboutos

camernews-bamboutos