camernews-chief-ayamba-scnc

Nécrologie: Le leader du Southern Cameroon’s National Council (SCNC) est décédé

Nécrologie: Le leader du Southern Cameroon’s National Council (SCNC) est décédé

Chief Ayamba Otun Ette est mort ce 18 Juin 2014 à Mamfe dans la région du Sud Ouest.

L’activiste Ayamba Otun Ette est mort dans les premières heures de la matinée dans un hôpital à Mamfé après «une brève maladie» selon les membres de sa famille qui ont confirmé sa mort. Pendant ses 86 ans de vie, Chief Ayamba a passé son temps a lutter pour la cession du Cameroun anglophone et son indépendance de la «République du Cameroun». Pour mener à bon port son combat, Chief Ayamba et tous ceux qui partageaient son idéologie avaient procédé à la création du Southern Cameroon’s National Council (SCNC) qui englobe les deux régions anglophones du Cameroun à savoir le Nord-Ouest et le Sud-Ouest. Un drapeau, une hymne et tout récemment, un passeport diplomatique du Scnc ont vu le jour pour concrétiser les idées de ceux qui pensent qu’il faut diviser le Cameroun en deux. Le 30 Décembre 1999, Chief Ayamba ainsi que ses alliés avaient pris la Crtv de Buea en otage et avaient profité de l’antenne pour déclarer l’Independence du Cameroun anglophone. Un renfort sécuritaire a été envoyé de Douala pour ré-établir l’ordre à Buea et les activistes ont été interpellés et plus tard conduits à Yaoundé où ils avaient eu à passer 14 mois en détention. En 2001, le Scnc a été déclaré une organisation illégale par le régime et toutes ses activités interdites sur l’étendue du territoire national. Le gouvernement avait alors entamé une répression farouche sur les activités du Scnc. Le climat tendu avait poussé certains cadres du groupe à s’exiler et a créer des représentations du Scnc dans leurs pays d’exil. Ce combat a valu la prison à plusieurs reprises au Chief Ayamba Ette. Selon ses proches, le défunt aurait passé au total 520 jours en détention pendant sa lutte pour la cession du Cameroun. Ces détentions a répétition selon les activistes auraient été un grand coup pour la santé du leader du Scnc. Les activistes indiquent que le Scnc sera désormais sur la commande de Nfon Ngala Nfon qui a toujours été le commandant en deuxième du groupe activiste. Chief Ayamba Otun Ette entamera son dernier voyage dans les prochains jours.

 

 

camernews-chief-ayamba-scnc

camernews-chief-ayamba-scnc