MVOMEKA’A : À l’expérience du solaire

La Centrale solaire et réseaux associés inaugurés le 27 août 2015 et qui alimenteront toute la localité de Mvomka’a en énergie électrique avec 293 panneaux solaires et 93 lampadaires pour une puissance installée de 72 Kilowatt sont désormais opérationnels.

«Qu’il s’agisse de l’éclairage, du chauffage, de la cuisson, du téléphone, des transports, de l’informatique, de la santé, et j’en passe, l’énergie est aujourd’hui présente dans toutes les activités de la vie quotidienne. Sa consommation va de pair avec l’amélioration de la qualité de vie des habitants, de la création de richesses, du développement des loisirs. Il s’agit pour ainsi dire, d’un levier indispensable au développement économique, social et industriel dans tous les pays du monde », a déclaré le Dr Basile Atangana Kouna, le ministre camerounais de l’Eau et de l’Energie (Minee). Il s’exprimait ce 27 août 2015, à l’occasion de la cérémonie d’inauguration de la Centrale solaire et réseaux associés de Mvomeka’a.

Il faut dire que cette centrale solaire de Mvomeka’a a été réalisée en deux phases : la première sous forme de don de l’entreprise Huawei à l’Etat du Cameroun, comme ce fut le cas du premier projet, celui d’éclairage public solaire de Soa ; la seconde phase quant à elle, a consisté à une provision financière dédiée à ce projet, dans le cadre du Budget d’Investissement Public (BIP) du MINEE. À terme, c’est une capacité installée de 72 KW, avec un ensemble de 93 lampadaires solaires installés pour un coût global de 453 843 316 de francs CFA. A en croire le ministre de l’Eau et de l’Energie, il s’agit là des prémisses de l’action du Gouvernement, d’assurer l’accès universel aux services énergétiques modernes.

Pour sa part, le Directeur général de Huawei M. Ni Zheng a indiqué que « en tant que filiale du groupe Huawei, depuis sa création en 2005, grâce à l’appui solide du gouvernement camerounais et de la communauté civile camerounaise, Huawei Cameroun, a réalisé un développement rapide pendant les dix dernières années et emploie actuellement plus de 220 personnes, dont 70% de Camerounais.(…) Huawei a fait sa contribution constante au développement sain et soutenu de l’industrie des télécoms du Cameroun, ce qui permet au peuple camerounais de vraiment profiter de la commodité des technologies de l’information et de la communication et vivre une meilleure vie. (…)

Actuellement au Cameroun, les infrastructures de l’électricité sont parfois vétustes et parfois inexistantes, surtout dans les zones rurales, beaucoup de villages n’ont pas encore été électrifiés. L’insuffisance de l’électricité, a non seulement entravé le développement économique et la vie quotidienne des zones rurales, mais est aussi devenu un grand problème qui limite le développement socio-économique global au Cameroun. »

Il a souligné que la volonté politique en faveur du développement de l’énergie solaire au Cameroun est réelle. Ainsi, ajoute-t-il, ces dernières années, le gouvernement camerounais attache une grande importance au développement des infrastructures d’électricité, surtout dans les zones, et plusieurs grands projets sont en cours de voir le jour. « Par rapport à la façon traditionnelle d’électrification, comme l’hydroélectricité et l’énergie thermique, l’énergie solaire est caractérisée par la sûreté et la fiabilité, le non-impact environnemental, le délai de construction plus rapide et d’autres avantages, ce qui peut électrifier les zones rurales avec un délai très court. En tant que leader de l’énergie solaire dans le monde entier, Huawei est fort en r&d et fournit les solutions solaires complètes qui ont déjà été utilisées dans beaucoup de pays », explique M. Ni Zheng.