camernews - Sam-Mbende

Musique: Sam Mbende plus «Glamour» que jamais

Musique: Sam Mbende plus «Glamour» que jamais

Si l’actualité (ces derniers temps) le place sur les braises des questions de droits d’auteurs, Sam Mbende n’a pour autant pas quitté définitivement les devants de la scène .

Sa dernière livraison, «Glamour», immerge dans un univers où élégance, émotion, charme et sentiment dictent leur loi.

Le crooner a encore frappé, il s’était déjà démarqué avec sa manie de choisir comme titre de ses chansons, des prénoms de femmes. Sam Mbende ne s’est pas éloigné de sa logique qui est de distiller un parfum sentimental et une pluie d’émotion dans ses œuvres. Le chanteur de charme a remis ça, il s’agit de 10 superbes titres apaisant et dignes de caresse que regorge «Glamour», un mot pour canaliser le suave, le beau, l’éclat et l’esthétique. C’est en douceur et en langue Douala qu’il livre toute sa passion. L’incursion de guitare latine sur la plupart de ses morceaux rappelle cette sensualité et cette chaleur apportées par les femmes latino. Ce qui peut expliquer la sélection de ses promises et des thèmes que chacune d’elles porte. Son cœur, il le donne entre autres à «Daniela» pour son amitié, mais aussi à «Gloria», «Angela », ou encore Leolita», chacune étant une véritable «Bella Donna »….

Mais toutes les femmes ne se ressemblent pas, chacune ayant des caractères bien particuliers. Seulement, elles restent «un mal nécessaire». C’est ainsi que dans «Esmeralda »,il reproche à l’une d’elles sa dureté, mais ne peut résister à son regard malicieux. Captif de sa passion, Sam Mbende affiche un visage mélancolique sur la pochette de son album. Et sur la partie arrière, on le retrouve couché au milieu d’un parterre de roses blanches, toujours aussi pensif, sur un air de makossa slow.

Reposante, au romantisme exacerbé par sa voix envoûtante, l’auteur de «Rosita» est resté égal à lui-même. Toutefois, on notera une délicate cassure sur « Diva », un duo avec la chanteuse belge d’origine congolaise, Alexia Waku, sonnant comme du déjà entendu. Pour en faire un véritable régal, Sam Mbende a usé des parfums de pop, de jazz et de gospel dans cet opus. Près de 15 ans après son dernier album, «Oh Mama» et de nombreuses batailles juridiques autour du droit d’auteur, Sam Mbende signe là un retour plus que remarquable.

A vos bacs, prêts, et achetez…

 

camernews - Sam-Mbende

camernews – Sam-Mbende