MRC : Maurice Kamto remercie ses camarades ayant assuré le fonctionnement du parti durant sa détention

Le président national du Mouvement pour la renaissance du Cameroun trouve que ses camarades du directoire ont dirigé le parti de façon remarquable.

Maurice Kamto est satisfait du travail abattu par ses collaborateurs lors de sa période de détention à Kondengui. L’homme politique trouve ce travail remarquable. Surtout que la tâche a été rendue difficile pour ces derniers. Il l’affirme dans une récente interview accordée au quotidien Le Jour.

«Ils l’ont fait pour ceux qui étaient aux avant-postes, de façon remarquable, avec un engagement et des conditions qui méritent d’être saluées. Le parti a fonctionné pendant les neuf mois. Les difficultés du parti ne provenaient pas du parti. Elles sont venues d’un harcèlement incessant, systématique et absolument hallucinant de l’administration, en particulier des administrations en charge des questions de sécurité et de la préfectorale», déclare-t-il.

Rappelons qu’après l’interpellation de Maurice Kamto, c’est Mamadou Mota le premier vice-président du Mrc qui a pris les rênes du parti. Son règne à la tête du parti a été de courte durée. Puisqu’il a aussitôt été interpellé à son tour. La raison étant qu’il a aussi organisé et participé à une marche blanche. Après son incarcération, c’est Tirane Noah la 2e vice-présidente de la formation politique qui a été choisi pour diriger le Mrc. Elle est restée à la tête du parti jusqu’à la sortie de prison de Maurice Kamto.

Maurice Kamto affirme qu’en étant en prison, il a été surpris par certaines difficultés venant de l’extérieur qui ont été imposées à  ses camarades du directoire. «C’est la première fois que je vois dans un pays qu’on interdise aux gens de s’inscrire dans un parti politique. Que des camerounais aillent massivement pour s’inscrire, s’enrôler comme membres d’un parti politique et qu’on l’interdise au parti légalisé officiellement, représenté dans les institutions du pays», ajoute-t-il.

A titre de rappel, après avoir passé 9 mois en détention, Maurice Kamto est sorti de prison le 5 octobre 2019. Il a bénéficié avec ses collaborateurs et les alliés de son parti politique, d’un arrêt de poursuites ordonné par le Président de la république.