camernews-world-cup-2014

Mondial Brésil 2014: La FIFA annonce qu’il n’ y a plus de place pour les matches Cameroun-Brésil, Cameroun-Mexique et elle met en garde les abonnés du marché noir

Mondial Brésil 2014: La FIFA annonce qu’il n’ y a plus de place pour les matches Cameroun-Brésil, Cameroun-Mexique et elle met en garde les abonnés du marché noir

 

Depuis hier mardi 15 avril, la Fédération internationale de football association (Fifa), a déclenché la troisième et dernière phase de vente de billets d’accès au stade lors de la phase finale de la Coupe du monde de football brésil 2014.

Pour cette ultime opération, ce sont près de 200 milles billets qui sont mis en vente selon le principe «premier arrivé, premier servi».

Sur les 64 matches du Mondial qui se joueront du 12 juin au 13 juillet 2014, les gradins et tribunes de dix matches affichent le plein car, selon Weil Thierry le directeur Marketing de la Fifa, les billets d’accès aux stades qui abriteront ces matches-là, ont été déjà vendus. Dans la liste de ces dix matches, figurent deux rencontres qui concernent les Lions Indomptables du capitaine Samuel Eto’o fils. Il s’agit des affichesCameroun contre Brésil et Mexique contre Cameroun. Il n’y a plus également de place pour le match d’ouverture Brésil contre Croatie. Les tickets de la Finale et des matches Angleterre contre Italie, Argentine contre Bosnie-Herzégovine, Brésil contre Mexique, Espagne contre Chili, Croatie contre Mexique et Australie contre Espagne, ont été aussi déjà tous vendus. Reste donc sur le marché, les billets pour 54 matches dont la deuxième sortie des Lions indomptables contre la Croatie dans le groupe A.

Durant cette dernière phase de vente qui ira jusqu’à la période du déroulement des matches de la Coupe du monde au Brésil, seules les cartes de crédit et les cartes de débit visa sont acceptées côté acquéreurs. La Fifa précise que les billets peuvent également être achetés sur place au brésil dans les centres de billetterie sur le site de la Fifa.

Elle attire cependant l’attention des éventuels acheteurs qu’elle n’a engagé aucune entreprise pour lui servir d’intermédiaire dans la vente de billets. Elle décline donc toute responsabilité sur les tickets achetés au marché noir ou par un autre canal.