camernews-mondial

Mondial 2014 : les clubs veulent tous leur part du gâteau

Mondial 2014 : les clubs veulent tous leur part du gâteau

Les clubs veulent boycotter la reprise. Ils réclament le reste de la subvention de l’Etat, en même temps qu’ils exigent 30% des retombées financières de la Coupe du Monde. Les présidents de clubs d’élite se réunissent vendredi prochain à Yaoundé dans le cadre de leur association. Une réunion qu’on annonce élargie aux clubs amateurs.

Avant le démarrage de la Coupe du Monde, Tombi A Roko, le secrétaire général de la Fécafoot avait publié une note suspendant le déroulement de tous les championnats jusqu’à la fin de « Brésil 2014 ». L’on s’attendait et de toute évidence que les championnats de Ligue 1 et de Ligue 2 reprendraient le week-end du 19 au 20 juillet prochain. Les équipes ayant mis les joueurs en congé ont repris les entraînements depuis la semaine qui a suivi l’élimination du Cameroun dès le premier tour de la Coupe du Monde. Mais, la Ligue de football professionnel du Cameroun (Lfpc) a programmé la reprise des deux championnats pour le 9 août en Ligue 2 et le 10 pour le championnat de Ligue 1. C’est à dessein qu’elle l’a fait, parce que les clubs font valoir des revendications en ce moment. Ils exigent le payement de 260 millions représentant le reste de la subvention de l’Etat. « C’est avec cela que nous devons payer les salaires aux joueurs », confie un président de club de Ligue 2. « La réunion que nous aurons vendredi est déterminante. Mais, je dois vous dire que les clubs ne sont pas contents et rien ne doit plus se faire sans eux », nous a confié Emile Onambelé Zibi, le président de l’Association des clubs d’élites du Cameroun (Acec). Céline Eko, la présidente du Conseil d’administration de Canon de Yaoundé, indiquait lorsque ses joueurs réclamaient des salaires pendant la phase aller, que c’est à l’Etat qu’ils devaient s’en prendre. « Je paye les différentes primes. Les salaires des joueurs ne me concernent pas. J’attends que la subvention de l’Etat soit payée aux clubs et je reverserai les salaires aux joueurs », indiquait-elle. La situation est la même dans la majorité des clubs de la Lfpc où les joueurs sont sans salaires depuis quelques mois.

En même temps, les clubs réclament 30% des retombées financières issues de la participation des Lions Indomptables à la Coupe du Monde 2014. La menace des clubs s’étend aussi à la Coupe du Cameroun de football. L’Acec tient d’ailleurs une réunion vendredi prochain à Yaoundé à partir de 18h dans un hôtel de la place. Des sources annoncent que cette réunion sera élargie aux clubs amateurs, c’est-à-dire à ceux des ligues régionales. La seule activité sur laquelle les équipes sont d’accord, c’est le calendrier des matchs en retard de Coton sport de Garoua programmé par la Lfpc que les clubs entendent respecter.

Entourloupe de Camtel

Ils menacent de ne pas disputer les 32ème de finales de la Coupe du Cameroun dont les rencontres ont été programmées le week-end prochain « faute d’argent ». Ils jugent cette compétition assez dispendieuse et veulent aussi solidaires de Yong sport academy de Bamenda, le récent vainqueur de la Coupe du Cameroun et de Canon de Yaoundé, qui avait été le perdant. En effet, les deux équipes n’ont jamais perçu la prime qui leur revenait à savoir 10 millions de FCfa pour le vainqueur et cinq millions pour le perdant. Selon nos sources, c’est le sponsor de cette finale de la Coupe du Cameroun édition 2013, qui devait payer cette enveloppe. On se souvient qu’au lendemain de cette finale lors de la remise du trophée de l’homme du match, David Nkotto Emane, le directeur général de Camtel, le sponsor, avait promis de faire personnellement le déplacement de Bamenda pour remettre le chèque à Yong sport academy. Jusqu’à ce jour, rien n’a été fait et les clubs de l’élite sont ainsi solidaires de l’équipe de Bamenda et Canon, pour réclamer leurs primes. Pourtant, de la bouche de David Nkotto Emane, Camtel devait être le sponsor des championnats de la Lfpc « durablement ». Les championnats se déroulent et sont rendus à la 23ème journée sans sponsor.

 

Programme des matchs en retard de Ligue 1

  • 20/07/2014 : Coton sport – New stars de Douala, à Garoua
  • 23/07/2014 : Coton sport – Canon de Yaoundé, à Garoua
  • 27/07/2014 : Bamboutos – Unisport, à Mbouda
  • 31/07/2014 : Coton sport – Union de Douala, à Garoua
  • 05/08/2014 : Coton sport – Bamboutos de Mbouda, à Garoua

 

 

camernews-mondial

camernews-mondial