camernews-nigeria-vs-france

Mondial 2014: La FIFA suspend le Nigeria pour cause d’ingérence gouvernementale

Mondial 2014: La FIFA suspend le Nigeria pour cause d’ingérence gouvernementale

Ainsi, les Super Eagles et les autres sélections sont disqualifiés de la CAN Maroc 2015, CAN Namibie 2014 et Mondiale Canada 2014

Cinq jours après avoir brandi un carton jaune au gouvernement du Nigeria, la Fifa a sorti le rouge ce mercredi 9 juillet 2014 pour suspendre de toutes ses activités, la Fédération nigériane de football (NFA) «pour cause d’ingérence gouvernementale», explique le Communiqué final publié à l’issue de la réunion du comité d’urgence de la Fifa. A l’origine de ce énième bras de fer entre la Fifa et le pouvoir politique Nigérian, la décision d’Abuja de congédier, au lendemain de l’élimination de la sélection nationale de la course au titre de champion du monde 2014, tout le bureau élu de la NFA présidé par Aminu Maigari. Sur le terrain, les Super Eagles en tombant au Brésil en 8e de finale devant la France, avaient pourtant fait mieux que lors de la phase finale de la Coupe du monde Afrique du Sud 2010 où ils n’avaient pas pu franchir le premier tour. Mais, la campagne brésilienne a été ternie à l’entame du second tour par une affaire des primes. Mécontent de la gestion du bureau de Aminu Maigari, le ministre nigérian des sports avait pris la décision le mercredi 2 juillet de remplacer ce bureau par un comité de gestion provisoire dirigé par Lawrence Katiken, un cadre de la fonction publique. Jalouse de son indépendance et de celle de ses associations membres, la Fifa a donc estimé que le gouvernement nigérian est coupable d’ingérence. La décision de l’instance faitière du football mondial de suspendre la Fédération nigériane de football a pour conséquences sur le terrain sportif, la disqualification des sélections nigérianes respectivement de la phase finale de la Coupe du monde féminine des moins de 20 ans prévue au Canada du 5 au 24 aout 2014, de la phase finale de la CAN de football féminin prévue en octobre en Namibie et du dernier tour éliminatoire de la CAN de football masculin Maroc 2015 qui démarre dans deux mois (logé dans le groupe A, le Nigeria a pour concurrents l’Afrique du Sud, le Soudan et un autre adversaire à désigner). «Dans l’immédiat, le Nigeria ne sera pas autorisé à participer à l’imminente Coupe du monde Féminine U-20 de la Fifa si la suspension n’est pas levée avant le 15 juillet 2014 » prévient la Fifa. Le gouvernement nigérian va-t-il faire machine arrière dans ce délai de cinq jours ? L’on est tenté de répondre par l’affirmative quand on se souvient qu’il y a quatre ans, de retour de la Coupe du monde Afrique du Sud, le chef de l’Etat nigérian, Goodluck Jonathan avait affiché la même attitude en se mêlant des affaires de la NFA. La Fifa avait réagi en suspendant le Nigeria de ses activités. Pas pour longtemps car, au lendemain de la sanction de la Fifa, Goodluck Jonathan avait vite fait d’afficher un profil bas… Adeline Atangana, Cameroon-Info.Net Voici le Communiqué du Comité d’urgence de la FIFA qui suspend le Nigeria: Le Comité d’Urgence de la FIFA suspend la Fédération Nigériane de Football Le Comité d’Urgence de la FIFA a décidé, ce 9 juillet 2014, de suspendre la Fédération Nigériane de Football (NFF) avec effet immédiat pour cause d’ingérence gouvernementale. Les articles 13, al. 1 et 17, al. 1 des Statuts de la FIFA imposent aux associations membres de gérer leurs affaires de manière indépendante et sans l’influence de tiers. Cette décision fait suite à une lettre envoyée à la NFF le 4 juillet 2014 dans laquelle la FIFA exprimait sa préoccupation après que la NFF a fait l’objet d’une action en justice à l’issue de laquelle le tribunal de grande instance de la République fédérale du Nigeria a rendu une décision empêchant le président de la NFF, les membres de son comité exécutif et son congrès de gérer les affaires du football nigérian. Ladite décision imposait également au ministre nigérian des Sports de désigner un cadre de la fonction publique pour gérer la NFF jusqu’à ce que l’affaire soit entendue par la cour, sans toutefois donner de date pour l’audience. Les autorités ont ensuite désigné une personne qui a décidé de convoquer une assemblée générale extraordinaire le 5 juillet 2014. Cette assemblée générale extraordinaire a été convoquée en violation des statuts de la NFF. Initialement, la NFF avait dûment convoqué un congrès électoral prévu le 26 août 2014. La suspension sera levée une fois que les actions en justice auront été retirées et que le comité exécutif, l’assemblée générale et l’administration de la NFF pourront travailler sans ingérence dans leurs affaires. En conséquence de cette décision, aucune équipe nigériane (clubs y compris) ne peut entretenir de relations sur le plan sportif à l’international (art. 14, al. 3 des Statuts de la FIFA). Pendant toute la durée de la suspension, la NFF ne pourra être représentée dans aucune compétition régionale, continentale ou internationale, y compris dans les compétitions interclubs ou les matches amicaux. Dans l’immédiat, cela signifie que le Nigeria ne sera pas autorisé à participer à l’imminente Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA (qui se disputera du 5 au 24 août 2014) si la suspension n’est pas levée avant le 15 juillet 2014. Enfin, ni la NFF ni aucun de ses membres et officiels ne pourront bénéficier de programmes de développement, de cours ni de formations de la FIFA ou de la CAF pendant cette période de suspension.

 

camernews-nigeria-vs-france

camernews-nigeria-vs-france