camernews-mondial

Mondial 2014 : Dongou aurait dit niet !

Mondial 2014 : Dongou aurait dit niet !

Le jeune attaquant camerounais du FC Barcelone a, selon des informations Camfoot, délibérément choisi de décliner sa convocation en équipe nationale fanion pour la Coupe du monde, « Brésil 2014 ». Jean-Marie Dongou comptait pourtant parmi les cartouches offensives de l’entraineur des Lions indomptables, Volker Finke, et était un des espoirs sur qui le technicien misait pour la relève aux avant-postes dans les Lions. Le joueur de 19 ans, a, « malgré le forcing de Finke », refusé de déférer à sa convocation, susurre notre informateur.

 

Et le déplacement de l’entraîneur des Lions il y a deux semaines à Barcelone pour le superviser n’aurait en effet pas suffi pour convaincre le jouvenceau, réfractaire à la tanière des Lions depuis quelques temps.

On se souvient bien que Dongou s’était également désisté pour le regroupement de Leiria qui avait débouché sur le match amical du 5 mars dernier face au Portugal (5-1), pour des raisons qui n’avaient pas clairement été élucidées, quoiqu’il se chuchotait que le jeune homme était en froid avec quelques joueurs cadres de la sélection. Dongou était en concurrence avec Idrissou Mohamadou, Jacques Zoua et Henri Bienvenu Ntsama, et il revenait à Volker Finke de le substituer après son désistement. C’est ainsi que le patron du banc de touche des Lions a laissé libre cours aux statistiques et à la compétitivité constante, et l’attaquant de Kaiserslautern en D2 allemande l’a emporté, fort de ses 19 buts en 29 matches disputés, toutes compétitions confondues.

Sans l’ombre de Bekamenga

Avant la publication lundi de la liste des 28, quasiment tous s’accordaient à dire que Christian Bekamenga pourrait sans conteste faire partie des effectifs de Volker Finke, l’entraineur des Lions indomptables. Mais le natif de Nienburg, seul maitre du jeu, a déjoué tous les pronostics, en écartant le pensionnaire du Stade Lavallois, buteur camerounais le plus prolifique de Ligue 2 française, avec 18 réalisations. S’il est vrai que l’ancien joueur d’Impôts de Yaoundé est resté muet sur les cinq dernières journées de championnat, et n’a parfois effectué son entrée que dans le cours de la rencontre, Bekamenga a néanmoins été constant sur toute la saison, en faisant parler la poudre, au moins une fois sur deux. De plus, sa venue première chez les Lions semblait de plus en plus probable, tant Volker Finke lui-même, avait fait le déplacement de France pour prendre personnellement ses nouvelles. Pas très certain que le coach national ait été énamouré par les qualités du joueur de 28 ans.

 

camernews-mondial

camernews-mondial