Miss France 2017 revient sur les propos racistes à son endroit

Miss France 2017 revient sur les propos racistes à son endroit

C’est une Miss France détendue et souriante qu’il nous a été donné de voir à l’émission « C l’hebdo » samedi dernier. Alicia Aylies est reve­nue sur les propos racistes qui ont été tenus à son égard sur les réseaux sociaux depuis son élec­tion…

Désormais nul n’est à l’abri de critiques et injures parfois des plus acerbes; Alicia Aylies, Miss France 2017, en a payé les frais à ses dépens, essuyant insultes de certains inter­nautes sur les réseaux sociaux au lendemain de son élection. Certains de ces propos étaient racistes. Invitée à C l’hebdo, elle a expliqué comment elle faisait pour ne pas se lais­ser atteindre par les propos déso­bli­geants de certains. Une campagne qui tire ses débuts depuis son élec­tion à Miss Guyane : « J’avais déjà eu droit à des propos racistes. On m’avait déjà compa­rée à des singes ou à autre chose. » Mais on ne saurait s’en faire si facilement: « on ne peut pas vrai­ment s’habi­tuer à ça. Je m’atten­dais à être critiquée un mini­mum, mais pas à ce stade », s’est-elle exclamée. Alors pour éviter de tomber sur les commen­taires racistes, Alicia Aylies a une solu­tion toute simple : « Je ne me connecte pas très souvent sur les réseaux sociaux. » Cependant, cette reine de beauté a révélé qu’elle avait surtout eu ces retours néga­tifs par le biais des médias ou de ses proches. Car le peu de fois où elle a surfé sur la toile, Alicia Aylies est tombée plus sur des choses posi­tives que néga­tives. La repré­sen­tante de la beauté française se veut donc philo­sophe : « Il faut vrai­ment pas faire atten­tion à ça parce que j’aurais pu être blonde ou rousse qu’il y aurait aussi eu quelque chose. » Certains comprennent déjà par-là que le choix « critiqué » des reines de beauté n’est pas seulement l’apanage de Miss Cameroun et les autres comités des concours de Miss dans d’autres pays africains.

 

camernews-miss

camernews-miss