Mise en garde : Le RACE prépare un mémorandum pour ACTIS, le probable repreneur de AES-SONEL.

Mise en garde : Le RACE prépare un mémorandum pour ACTIS, le probable repreneur de AES-SONEL.

Malgré le discours officiel au Cameroun qui place l’accès à l’énergie au centre de ses préoccupation, le slogan « Accès pour tous à l’énergie » reste une vue d’esprit. Au quotidien, les habitants des grandes villes vivent au rythme des délestages qui font le lit au grand banditisme. La population est à l’étroit, la menace enfle et la nécessité de trouver une solution est urgente. La rumeur sur le départ du groupe AES, le seul fournisseur d’énergie est elle désormais confirmée ? « En ce moment précis ou je vous parle, des informations qui nous parviennent signalent la tenue d’un conseil d’administration de AES-SONEL à Yaoundé.

Il n ya plus de doute, AES corporation va solennellement céder la totalité des par qu’elle détient dans AES-SONEL, dans DPDC et dans KPDC au fonds d’investissement Britannique ACTIS. ». C’est la substance de la conférence de presse donnée par le Réseau Associatif des Consommateur de l’Energie (RACE) à Douala.  Le sujet a longtemps alimenté le débat : pour ou contre la renationalisation de l’énergie. Le 17 Décembre 2013, le gouvernement  du Cameroun semble avoir clos le débat en annonçant  subrepticement que ACTIS remplace AES/SONEL dans la fourniture de l’électricité. Vrai ou faux ? Toujours est-il que le RACE s’est engagée à continuer sa mission de veille.

Un mémorandum pour ACTIS

Entre autres, Paul Biya a posé la première pierre de la construction du barrage de Lom Pangar avec une centrale  hydroélectrique de 30 MW. Les travaux du barrage de Mekim, 15 MW d’énergie électrique vont bénéficier aux populations de la région du sud. Le RACE prend l’engagement de veiller au respect de réalisation de ces travaux. Pour le bureau relooké de cette association, « Tant que les citoyens Camerounais ou toute autre personne vivant au Cameroun ne bénéficiera pas d’une énergie de qualité, le combat ne prendra pas fin ». Ce combat ne prendra d’autant pas fin tant qu’ACTIS ne prendra pas en compte les préoccupations des usagers de l’électricité, ne fera pas sienne les problèmes que connaissent les consommateurs, ne contribuera pas à améliorer l’offre en énergie électrique. En somme, tant que ces conditions nécessaires à une distribution équitable de l’énergie électrique, « ACTIS aura en face d’elle le RACE ». D’ailleurs, un mémorandum à soumettre au nouveau repreneur est en préparation. En attendant, le RACE a mis en place dans ses locaux sis à la permanence du MANIDEM un service du contentieux pour recueillir tous les jours les plaintes des usagers et les accompagner désormais dans leurs litiges contre l’operateur.

camernews-Bureau-Race

camernews-Bureau-Race