camernews-Emmanuel-Nganou-Djoumessi

MIS SOUS PRESSION PAR SES SCANDALES, NGANOU DJOUMESSI « MOUILLE» LES DÉPUTÉS PROCHES DE BIYA

MIS SOUS PRESSION PAR SES SCANDALES, NGANOU DJOUMESSI « MOUILLE» LES DÉPUTÉS PROCHES DE BIYA

Emmanuel Nganou Djoumessi, le ministre de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire (Minepat), accorde des appuis financiers sous formes de « projets agro pastoraux », uniquement aux députés originaires de la région du Sud.

Pour preuve, Jean Jacques Zam, dans une correspondance confidentielle, datée du 1er avril, adressait a reconnaissance aux Minepat « j’ai l’insigne honneur de vous témoigner en mon nom propre et en celui de tous les députés de la région du Sud, la profonde gratitude et les sincères remerciements qui auréolent cet acte immense », écrit le président du relais des députés Rdpc du Sud, région d’origine de Paul Biya, en guise de remerciement au Minepat.

« La grande majorité des projets ont pris corps et nous ne tarderons pas à vous faire tenir les rapports d’exécution sur le terrain », conclut Jean Jacques Zam.

En dehors des députés  et sénateurs issus de la région du Sud, aucun autre  parlementaire camerounais, n’a reçu, un seul projet en provenance du Minepat. Discrimination ou souci de plaire au chef de l’Etat, originaire de la région du Sud.

Vendeurs d’illusion

Les observateurs sont tentés de croire que Nganou Djoumessi est un vendeur d’illusions,  au regard des multiples scandales qui jonchent son parcours au Minepat.
L’on attribue à Emmanuel Nganou Djoumessi de nombreux comptes bancaires à l’étranger, dont les montants affichent toujours les chiffres avec 8 zéros. Il s’est enrichi sur tous les projets que le Minepat conduit.

Tenez, Nganou Djoumessi est au cœur du scandale de l’usine de montage  des tracteurs d’Ebolowa. Prévue depuis 5 ans, l’usine n’a pas encore vu le jour.
Sur la construction de la digue de Maga, le Minepat et le Mindef se sont partagés au bas mot, 6 milliards Fcfa. Laissant au colonel du génie militaire, à peine 5 00 millions pour construire la digue de Maga.

Il est embourbé dans le scandale des avions chinois que le Cameroun vient d’acquérir.

Il y a quelques mois, il a fait signer  le 03/02/ 2013 à Paris, avec la société Nutech Hong Kong Company Limited, un contrat de 17 245 000 dollars américaisn pour l’acquisition et la fourniture de treize scanners et  quinze détecteurs et exiger le paiement d’une avance de 12 071 000 de dollars au prestataire domicilié à la Hsbc Hong Kong, main building, 1 queen’s Road Central…. Pour ne citer que ceux-là. L’empressement avec lequel Nganou Djoumessi accorde des micro-projets uniquement aux députés originaires de la même région que Biya cache une volonté de plaire au roi.

 

camernews-Emmanuel-Nganou-Djoumessi

camernews-Emmanuel-Nganou-Djoumessi