Ministere de l’education de base : corruption a ciel ouvert dans le Mbam-et-Kim

Ministere de l’education de base : corruption a ciel ouvert dans le Mbam-et-Kim

Selon nos antennes basées dans le département du Mbam-et-Kim, l’Education de Base connait des moments très difficiles dans cette partie de la région du Centre, du fait de la corruption qui sévit à la délégation départementale de cet ordre d’enseignement.

Nos sources évoquent de nombreux cas de corruption qui font jaser dans les écoles du fait de la cupidité très prononcée du délégué départemental, Mboupsi Idriss qui aurait pris la décision de payer la prime trimestrielle à 1 500FCFA. Un taux indique-t-on qui est loin des 7 500 FCFA perçus par les enseignants du primaire dans d’autres départements du pays.

Toujours dans le département du Mbam-et-Kim, des dénonciations enregistrées dans les rangs des enseignants font état de ce que la vente des postes de directeur dans les écoles fait rage. Pierre Ongolo, l’inspecteur de l’enseignement primaire, aurait installé un comptoir dans ses services, il se murmure que la promotion au rang de directeur, revient à 150 000 FCFA.

C’est cet inspecteur pour des raisons inavouées qui vient de suspendre Boniface Ombesso qui n’était pas prêt à passer à la caisse. Non loin, de là, du côté de l’école de Talba, dans l’arrondissement de Mbangassina, nos sources, pas du tout avares en confidences, indiquent que Paul Tsimi s’est vu relevé de son poste de directeur, par ce qu’il s’est abstenu d’aller soudoyer l’inspecteur.

Il s’est vu remplacer par Filibert Ambata qui chante à merveille la chanson de son inspecteur. Seulement aujourd’hui, certaines langues parlent de troubles enregistrés à l’école de Talba par ce que l’homme de l’inspecteur promu au poste de directeur ne parvient pas à payer les maîtres des parents d’élèves qui sont aujourd’hui aux abois. Les yeux et les oreilles des enseignants sont tournés du côté du ministre Youssouf Hadidja Alim  qui ne serait pas encore informée par ces désagréments enregistrés à l’Education de Base.

 

CAMEROUN - MINISTERE DE L’EDUCATION DE BASE : CORRUPTION A CIEL OUVERT DANS LE MBAM-ET-KIM::CAMEROON