Minader: L’ambassadeur d’Egypte dit au revoir

En fin de séjour au Cameroun, Sherif Saleh Eldin a rendu une visite à Henri Eyebe Ayissi mercredi dernier.

De son séjour au Cameroun, Sherif Saleh Eldin garde un très bon souvenir. De ses relations avec les membres du gouvernement également. L’ambassadeur sortant de la République arabe d’Egypte au Cameroun l’a rappelé mercredi dernier à Henri Eyebe Ayissi, ministre de l’Agriculture et du Développement rural (Minader) au cours d’une audience. « Ce fut un très beau séjour de quatre ans dans ma vie et celle de ma famille. Nous apprécions l’hospitalité des Camerounais. Nous avons beaucoup de souvenirs de nos chers frères et soeurs. Nous n’allons pas oublier cela. Je disais au ministre Henri Eyebe Ayissi que je serai la voix du Cameroun au Caire. Nous apprécions le peuple camerounais et lui souhaitons le meilleur », a déclaré le diplomate égyptien non sans convoquer l’histoire des relations entre le Cameroun et son pays. «J’insiste toujours sur le fait que l’Egypte est le premier pays arabe et africain à avoir établi des relations diplomatiques avec le Cameroun en 1961. Cela reflète l’enthousiasme de l’Egypte à renforcer sa coopération avec votre pays», a-t-il rappelé. Dans le domaine de l’agriculture précisément, considérée comme l’une des principales ressources de l’économie camerounaise, l’Egypte souhaite renforcer la coopération avec le Cameroun. « Nous avons beaucoup d’expérience depuis l’ère pharaonique. Ce fût un plaisir pour moi d’augmenter avec succès le nombre de formations et de bourses d’études pour les jeunes camerounais dans le domaine de l’agriculture. Encore une fois, nous apprécions et nous sommes prêts à travailler ensemble dans le domaine de la paix et de l’agriculture, domaines très importants », a conclu le diplomate qui achève un séjour de quatre ans au Cameroun.