camernews-michel_thierry_atangana_paris

Michel Thierry Atangana reçu à l’Elysée par François Hollande

Michel Thierry Atangana reçu à l’Elysée par François Hollande

L’ancien détenu du Secrétaire d’Etat à la Défense (Sed), a plaidé auprès du président français, le cas de l’avocate franco-camerounaise Lydienne Yen-Eyoum, détenue depuis quatre ans.

François Hollande a reçu en tête-à-tête ce vendredi 28 Mars 2014 à l’Elysée, Michel Thierry Atangana. Cette audience a été l’occasion pour Thierry Atangana de remercier le président François Hollande pour son implication personnelle pour sa libération, mais aussi de plaider le cas de l’avocate franco-camerounaise Lydienne Yen-Eyoum, détenue depuis quatre ans. «J’ai pu demander son implication aussi pour que Maître Lydienne retrouve la liberté», atteste Michel Atangana à sa sortie de l’Elysée. «Il a été très sensible, et je pense que des actes seront posés dans les jours qui viennent», dit l’ancien détenu.

Avec Michel Thierry Atangana à l’Elysée ce vendredi, était Jean-Yves Leconte, sénateur des Français établis hors de France. Pour le Vénérable sénateur, Lydienne Yen-Eyoum est détenue sans avoir fait l’objet d’un jugement au fond, alors que la limite de détention provisoire est de dix-huit mois au Cameroun. «Ce qu’on lui reproche, ce sont des affaires civiles qui ne devraient pas conduire à une détention dans des conditions abjectes», déplore le sénateur.

Le comité de soutien à Lydienne Eyoum mis sur pied à Paris par Michel Thierry Atangana entend multiplier des actions auprès de l’ONU pour qu’une pression soit mise sur les autorités camerounaises pour accélérer les procédures judiciaires.

camernews-michel_thierry_atangana_paris

camernews-michel_thierry_atangana_paris