Mérite international de la jeunesse: le secrétaire général attendu mercredi

Une réunion d’évaluation de l’état des préparatifs à l’événement et l’installation du nouveau bureau national préparatoire par le Minjec ont eu lieu lundi à Yaoundé.

Dès mercredi et ce jusqu’à samedi prochain, le secrétaire général de l’organisation du Mérite international de la jeunesse, John May Clive Cecil, effectuera une visite de travail au Cameroun. Au ministère de la Jeunesse et de l’Education civique (Minjec) tout est fin prêt pour que le séjour du secrétaire général se passe dans de bonnes conditions. C’est ce qui ressort de la cérémonie d’installation des responsables du bureau national du Mérite international de la jeunesse du Cameroun et de l’évaluation de l’état des préparatifs de la visite de John May Clive Cecil, où les différentes commissions ont affirmé que toutes les dispositions sont prises. « Cette visite a pour but d’évaluer les modalités de redynamisation du programme du Mérite international de la jeunesse et d’apprécier les éléments d’une éventuelle visite du Duc d’Edimbourg le Prince Philip, au Cameroun. Il poursuivra cette évaluation dans d’autres pays que sont le Ghana, le Sénégal et le Nigeria. Lesdits pays étant pressentis également par le bureau international du Mérite de la jeunesse pour accueillir cet illustre hôte », a confié le Minjec, Bidoung Mkpatt.

En installant les nouveaux responsables du bureau national du Mérite international de la jeunesse du Cameroun nommés récemment, le Minjec a recommandé à l’équipe de prendre toutes les dispositions urgentes et appropriées pour assurer le fonctionnement harmonieux du Mérite international de la jeunesse sur l’ensemble des dix régions du pays. Il a par ailleurs rappelé aux nouveaux promus que leur nomination rentre en droite ligne du processus de réorganisation du mouvement associatif jeune dans le pays. Ceci dans la perspective de le rendre plus dynamique et plus apte à assurer l’encadrement de proximité des populations. « Cette mutation survient aussi au moment où sont déjà lancés les préparatifs de la célébration du cinquantenaire de la fête de la Jeunesse prévue en 2016 », a indiqué Bidoung Mkpatt.

Pour ce qui est de la campagne nationale d’éducation civique, le Minjec a précisé que les objectifs poursuivis par le Mérite international de la Jeunesse à savoir l’autonomisation des jeunes à travers l’acquisition des savoirs et des savoir-être, le service communautaire par la promotion du volontariat et de l’éducation civique, le culte du mérite, etc. épousent parfaitement ceux de la campagne intensive d’éducation civique en cours d’implémentation. Le Mérite international de la Jeunesse crée en 1956, est présente dans plus de 140 pays. Cette organisationvise en effet à encourager les jeunes de 14 à 25 ans à s’investir dans un programme d’activités diverses leur permettant de développer leurs capacités personnelles et de confirmer leur rôle au sein de la société.