camernews-hilaire-kamga

Meilleurs Vœux de la Dynamique Orange pour l’année 2014

Meilleurs Vœux de la Dynamique Orange pour l’année 2014

Chers citoyennes et citoyens ! Au moment où commence cette nouvelle année 2014, je vous adresse à toutes et à tous mes meilleurs vœux de santé, de bonheur et surtout de succès. Je reste fondamentalement convaincu que nous avons jeté pendant les 03 dernières années  les bases de la nouvelle bataille pour la libération finale de notre pays.Malgré la détermination du Régime de Yaoundé à s’éterniser au pouvoir en rallongeant les souffrances des camerounais,  malgré  l’avènement des nouvelles forces réactionnaires qui viennent embrouiller la lisibilité des forces d’alternance et de changement,  l’Orangisme s’impose de plus en plus comme l’unique alternative salvatrice pour notre libération mesurée.

Notre offre politique s’impose au fil des mois comme l’unique modèle qui, par un mécanisme de rupture, de pardon, de tolérance et de réconciliation offre des perspectives  d’avenir plus reluisante.

Oui, après avoir fait un diagnostic sans complaisance de la situation de notre pays coincé entre des forces mafieuses néocoloniales qui n’entendent pas nous lâcher, et une bureaucratie prédatrice entretenue par le Système de Biya Paul, les Orangistes ont postulé dès le départ que seule une commission vérité réconciliation, adossée sur un contrat de tolérance à mettre en œuvre dans une période de transition de 03 ans était susceptibles de garantir une alternance moins destructrice à notre peuple. Chaque jour qui passe nous donne raison, et certains misent sur la supposée amnésie du peuple pour brouiller les cartes sur les perspectives de changement. Mais nous ne devons pas baisser les bras : c’est une question de survie générationnelle, de survie tout court

Nous sommes aujourd’hui plus de 418 400 ORANGISTES engagés par écrit dans ce mouvement de libération. Vous avez été encore nombreux à adhérer au mouvement en 2013. Certains ont été  déçus, et même très déçus,  par notre silence lors des échéances électorales de l’année dernière. Il s avaient raison, car nous n’avons pas assez communiqué sur les raisons de notre silence.  Certains ont été déçus par l’absence de l’Offre Orange dans la course pour la députation. Ils avaient raison.  Mais nous avions aussi eu raison de marquer notre approche de refus de cautionner par notre présence  dans un Parlement dont l’obésité Rdépéciste illustre à suffisance sa vacuité. Oui, nous n’allons pas nous rendre complice de la dilapidation de nos ressources à travers un parlement budgétivore et véritablement inutile   du point de vue de son impact sur le fonctionnement de la République.

Au cours de cette année 2013, nous avons certes commis des erreurs, mais chaque erreur doit simplement nous permettre de mieux baliser le chemin pour la victoire finale.

La dictature  de Yaoundé a désormais décidé de passer aux aveux : le 31 décembre 2013, le Maitre de ce système a fait son aveu d’incapacité à nous gouverner, il est devenu le problème et non la solution. Il nous a rejoint dans le diagnostic de la situation catastrophique  de notre pays  et  il s’est approprié nos interrogations.  Mais simplement  de sa posture, n’est-il pas disqualifié pour nous poser des questions, lui qui doit justement nous donner des réponses.  Des « grandes réalisations » on nous parle aujourd’hui  de « sursaut National » et de « projets de 2ème génération ».  Ce système ambitionne de se pérenniser davantage en nous vendant des illusions. Mais nous avons le devoir de résister davantage avec la certitude que la victoire finale sera forcément de notre côté. Son règne tire à sa fin. Peut être dans un, deux, trois ou même (par extraordinaire)  quatre ans, il cèdera forcement ce fauteuil. Nous devons être prêts à tout moment pour la gestion du Pouvoir suprême.

Aucune dictature ne peut triompher, et n’a jamais triomphé, éternellement sur un peuple déterminé. Nous sommes déterminés et 2014 sera l’occasion de passer à la vitesse supérieure de l’orangisme pour mieux baliser le chemin qui nous permettra de prendre le contrôle du pouvoir.

 La Dynamique Orange révèlera au cours de ce premier trimestre 2014 les nouveaux axes de la bataille pour la libération du Cameroun.

Je ne saurai terminer sans faire un clin d’œil à tous nos frères et sœurs, à tous ces citoyens  décédés en 2013 à cause des effets de la pauvreté, à tous ces centaines de milliers d’étudiants qui  sont  dans le désarroi du chômage post-universitaire, à tous ces milliers de policiers et gendarmes qui, chaque jours sont obligés d’exécuter des ordres injustes qui conduisent souvent à des traitements cruels et inhumains sur des citoyens camerounais et qui malheureusement n’ont pas la juste rémunération attendue, à tous ces hommes que le système a décidé de paupériser par un mécanisme de salaire misérable dont le seul objectif est de maintenir les citoyens dans l’indigence, etc…

Il en est de même pour tous ces innocents qui croupissent dans les prisons alors même que les grands voleurs de la République, qui jouent avec notre argent, se baladent en toute quiétude ;  Bref à toutes ces victimes d’aujourd’hui et d’hier de la dictature néocoloniale en activité à Yaoundé, j’adresse mes vœux d’espoir. Tous ces camerounais doivent garder espoir, car inexorablement nous allons libérer ce pays pour redonner la joie à notre peuple traumatisé depuis plus de 60 ans.

Une fois de plus,  au nom de l’offre Orange, recevez les meilleurs Vœux pour l’année 2014.

Ensemble nous pouvons changer,
Ensemble nous devons,
Ensemble nous allons changer ce pays : c’est une question de survie générationnelle… et de survie tout court.

Pour ceux des citoyens qui n’ont pas encore pris leur Passeport pour le Changement avec l’Offre Orange, il n’est pas tard. 2014 doit leur donner l’occasion de le faire.

Que le seigneur tout puissant nous accompagne dans cette noble lutte.

Pour l’Offre Orange

 

camernews-hilaire-kamga

camernews-hilaire-kamga