camernews-peter-essoka

Médias: Peter Essoka maintient la suspension d’Afrique Media

Médias: Peter Essoka maintient la suspension d’Afrique Media

Le président du Conseil National de la Communication l’a réaffirmé au cours de l’Assemblée générale extraordinaire tenue jeudi à Yaoundé.

Pour le Conseil National de la communication, si la télévision panafricaine Afrique Media continue d’émettre, c’est dans l’illégalité qu’elle le fait. Au sortir de l’assemblée générale extraordinaire du Conseil National de la communication (Cnc) jeudi à son siège, à Yaoundé, son nouveau président Peter Essoka a déclaré que la chaîne reste suspendue. Il l’a fait après que le conseil se soit entretenu avec un envoyé de cet organe sanctionné depuis six mois. Les membres du Cnc n’ont pas été convaincus par le propos de leur invité. D’où ces propos de Peter Essoka au sortir de l’assise: «le représentant d’Afrique media a fait cette transaction mais le conseil a trouvé que ces déclarations n’étaient pas engageantes. On lui a conseillé d’aller voir son directeur général avant de revenir au Conseil. Jusque-là la suspension se tient».

Le Conseil National de la Communication a décidé de suspendre Afrique Media à cause des accusations portées sur ses antennes contre la France et les Etats-Unis d’Amérique. L’organe de régulation du secteur de la communication décriait alors «des confusions préjudiciables entre liberté d’opinion et les atteintes à la dignité des personnes». Courant août, des scellés avaient été apposés sur les locaux de la chaîne à Yaoundé et Douala. En réponse, son promoteur avait «exilé» sa télévision au Tchad et en Guinée Equatoriale. Puis, le 02 octobre 2015, le Ministre de la Communication Issa Tchiroma Bakary, ordonnait au Cnc la levée de la sanction au motif qu’Afrique media avait purgé sa peine. Ce que n’a pas apprécié le Conseil qui par la voix de son président intérimaire Peter Essoka s’opposait, soutenant qu’il revient à son organe et à lui seul de prendre ce type de décision. «Le Ministre de la Communication n’a aucune autorité sur le Cnc parce que nous sommes un organe indépendant…Le Cnc n’a pas levé les sanctions d’Afrique Media, donc elle reste fermée».

camernews-peter-essoka

camernews-peter-essoka