camernews-peter-essoka-cnc

Médias: Paul Biya, Essimi Menye, Charles Nguini, Sylvestre Ngouchinghe et Louis Richard Njock font condamner des journalistes

Médias: Paul Biya, Essimi Menye, Charles Nguini, Sylvestre Ngouchinghe et Louis Richard Njock font condamner des journalistes

Ils sont dix, ces personnalités plus ou moins connues, qui ont déposé des plaintes au Conseil National de la Communication (CNC) à Yaoundé, contre des journalistes et des organes de presse qui les emploient.

Peter Essoka, le président du CNC et ses paires, ont statué le 14 juillet 2016 en session extraordinaire sur les dix requêtes reçues. Tous les requérants se sont plaints de déclaration non justifiée de nature à «porter atteinte à leur intégrité morale» ou «à leur dignité et à leur honorabilité». Neuf sur dix accusés ont été condamnés pour «manquement aux exigences professionnelles de vérification et d’équilibre dans le traitement de l’information». Les sanctions vont d’un avertissement à six mois de suspension de l’exercice de la profession de journaliste.

Parmi les plaignants figurent les noms de Louis Richard Njock, le Directeur de l’hôpital Laquinitie de Douala, de l’ex-ministre Essimi Menye, du Chef de l’État, Paul Biya, dont la plainte a été portée par son Directeur de Cabinet, Martin Belinga Eboutou.

«En définitive, compte tenu de la prolifération des dérives médiatiques à travers la publication et la diffusion récurrente des déclarations et d’accusations non justifiées, portant atteinte à l’honorabilité et à l’intégrité morale des personnes, le conseil rappel à l’attention des Directeurs de publication et des professionnels des médias qu’ils sont tenu à l’exigence professionnelle d’objectivité, de vérification, d’équilibre et de responsabilité dans le traitement de toute information portée à la connaissance du public» a écrit Peter Essoka, dans le communiqué qui rend officiel les décisions du CNC.

Ci-dessous, l’intégralité des sanctions lues hier mardi 26 juillet 2016 au journal 20h CRTV-Radio.

 

 

camernews-peter-essoka-cnc

camernews-peter-essoka-cnc