camernews-camfoot

Mbia Etoundi : « Content de faire passer ce message à travers le football »

Mbia Etoundi : « Content de faire passer ce message à travers le football »

Le Lion Indomptable, Ambassadeur de bonne volonté, fait une appréciation sur l’engouement dans la sensibilisation contre le VIH/Sida qu’il veut faire passer chez les jeunes à travers le tournoi de football qu’il a organisé, soutenu par Synergies Africaines.

Qu’est-ce qui vous a motivé à organiser ce tournoi ?

Ce n’est pas la première fois ; par le passé, nous organisions juste un match et Synergies Africaines nous encourageait déjà. Le Sida étant une pandémie sérieuse, un sujet très délicat, nous avons pensé, Synergies Africaines et moi, qu’il fallait organiser un tournoi en lui donnant une autre envergure, pour essayer de sensibiliser davantage les jeunes en leur disant que le VIH/Sida est une maladie très dangereuse.

Quelle impression avez-vous eue lorsque vous êtes arrivé dans ce stade ?

J’ai été marqué par l’aura, la popularité et l’engouement qui est autour des matchs et je suis très content de savoir que mon message est en train de passer. Les gens sont très attentifs à la sensibilisation qui est faite et cela me réjouit. Je suis content de faire passer ce message à travers le football, qui est ma passion première.

Tout cet engouement auquel vous faites allusion vous donne-t-il des idées pour la suite et les prochaines éditions ?

Nous n’allons pas rester là. C’est une première édition. Le plus important pour nous a été de faire passer le message. Ce qui est le cas. Avec Synergies Africaines, nous sommes en train de faire passer le message. Nous allons essayer de tout faire pour continuer cette sensibilisation au cours des prochaines éditions.

Quel message pour les jeunes qui sont là et ceux qui ne sont pas venus …

Qu’ils continuent à venir nombreux. Il y a des stands qui sont là, avec un personnel à leur disposition pour leur véhiculer le message. La pandémie est là et fait des ravages. Il faut que les jeunes viennent nombreux pour être à l’écoute du message qu’on va leur prodiguer.

Peut-on s’attendre à l’arrivée de la première Dame dans ce stade lors de la clôture de ce tournoi ?

On verra cela. Mais, le plus important, c’est le message que nous véhiculons. Et je suis très content, parce que la première Dame me soutient énormément dans ce projet. Elle est la fondatrice de Synergies Africaines et je suis très content de pouvoir bénéficier de son soutien pour véhiculer ce message.