camernews-njitap-geremi

Match Algérie-Cameroun/Geremi Njitap: «Nous avons les moyens de gagner. C’est le terrain qui tranchera»

Match Algérie-Cameroun/Geremi Njitap: «Nous avons les moyens de gagner. C’est le terrain qui tranchera»

Médaillé olympique en 2000 et aussi double champion d’Afrique (2000 et 2002), l’ancien Lion indomptable pense que la confrontation de ce soir qui mettra aux prises les Lions indomptables du Cameroun aux Fennecs d’Algérie va être un très grand match.

«L’Algérie est une très belle équipe, ils sont en pleine progression, je pense que c’est l’une des meilleures générations du football algérien et africain. Maintenant, le Cameroun a aussi à cœur de se qualifier et on aspire pour notre peuple revenir au premier plan au niveau continental et aussi au niveau mondial», a-t-il confié au site sportif algérien Le Buteur.

A son intervieweur qui pense que l’équipe du Cameroun qui est en pleine reconstruction manque d’expérience contrairement à l’Algérie qui est véritablement une foudre de guerre, Geremi répond: «Vous savez, nous avons des joueurs qui se rapprochent de la retraire internationale, donc on ne peut pas dire qu’ils ne sont pas expérimentés. Croyez-moi, ils ont envie de marquer leurs noms dans l’histoire du football camerounais.  C’est un gros challenge pour cette génération». L’ancien vice-capitaine des Lions en veut pour preuve le fait que le Cameroun ait terminé premier de son groupe dans ces éliminatoires CAN 2017, donc «l’expérience est là».

Le match de ce soir (20h 30) heure du Cameroun se jouera au stade Mustapha Tchaker de Blida. Un terrain sur lequel les Fennecs n’ont jamais perdu. Le Cameroun pourra-t-il renverser la vapeur ? «C’est vrai, l’Algérie est redoutable à la maison, le Cameroun sait aussi négocier ses matchs  à l’extérieur. Je ne peux pas me mettre à la place de l’entraîneur, mais je peux dire que nous avons les moyens de gagner. C’est le terrain qui tranchera», répond l’ancien Lion.

Le Cameroun et l’Algérie sont logés dans le groupe B avec le Zimbabwe et le Nigéria. Un groupe désigné «groupe de la mort» par les observateurs du football sur le continent. Au finish, une seule équipe sera qualifiée pour la coupe du monde qui se jouera en Russie en 2018. Pour Geremi Njitap, l’équipe qui se qualifiera sera celle qui saura négocier ses matchs à la maison et gagner des points à l’extérieur.

camernews-njitap-geremi

camernews-njitap-geremi