camernews-vlc

Maître Gims privé de « The Voice » : « Ca n’est pas en rapport avec mes lunettes »

Maître Gims privé de « The Voice » : « Ca n’est pas en rapport avec mes lunettes »

L’artiste a réagi aux explications étonnantes de Florent Pagny sur sa non-participation au télé-crochet de TF1.
Avec lunettes, c’est non pour TF1. Et sans lunettes, c’est non pour Maître Gims. Interrogé par « Pure Charts » ce week-end à Agadir, où se tournait le concert annuel pour la Tolérance, le chanteur est revenu sur sa volonté de participer à « The Voice », le télé-crochet désormais produit par ITV Studios France et diffusé sur TF1. Maître Gims a toujours montré son envie de s’assoir dans le fauteuil rouge des coachs mais Pascal Obispo lui a été préféré une fois de plus.
Selon Florent Pagny, c’est à cause de ses lunettes que Maître Gims aurait été snobé pour le poste. « Il aurait la légitimité, il n’y a qu’un détail : la chaîne n’ac¬cep¬te¬rait pas les lunettes… (Et) Maître Gims sans les lunettes, ce n’est pas Maître Gims. S’il ne veut plus être Maître Gims, peut-être qu’un jour OK, s’il se dit ‘Je pose tout, j’enlève tout, j’enlève les fringues, le look et je deviens un autre’ et là en effet il intègre le fauteuil », a expliqué l’interprète de « Ma liberté de penser ».
Mais selon ce dernier, les lunettes ne sont pas la cause. « J’en ai parlé avec Florent. Ce n’est pas par rapport à ça. En vérité, c’est par rapport au planning. Tout ce que ça engage en vérité. Je n’étais pas prêt donc j’ai dû refuser », a expliqué celui qui prépare activement la sortie de son troisième album « La Ceinture noire ». Mais si les lunettes étaient vraiment un obstacle, il refuserait de les laisser de côté.
« Sans les lunettes, ce n’est pas intéressant », a-t-il ainsi tranché. Même s’il semblerait que les lunettes puissent empêcher qu’on devine ce qu’il ressent, le rappeur ne pense pas que cela pose problème. « On n’a pas à savoir ce que je pense. Je vais dire les choses. C’est ce que je dis qui est important. Les gens veulent voir le Maître Gims qu’ils connaissent, avec les lunettes. Sans les lunettes, je pense qu’on perd quelque chose », a-t-il conclu.

Par Atti Mahamat Abana

 

camernews-vlc

camernews-vlc