Lutte contre l’insécurité: des sénateurs offrent des appuis financiers

30 millions  de F remis le 2 août à Maroua aux membres des comités de vigilance par les sénateurs Rdpc de l’Extrême-Nord.

«Ce geste est allé tout droit dans nos cœurs et nous ne l’oublierons jamais tout au long de nos vies ». Parole d’Abdoul Ben Ahmet, porte-parole des membres des comités de vigilance de l’Extrême-Nord. C’était au cours de la cérémonie de remise, par les sénateurs du groupe Rdpc de l’Extrême-Nord, d’une enveloppe de 30 millions de F. La répartition de cette enveloppe a été faite par les donateurs, au prorata des besoins sur le terrain. Tous les six départements de l’Extrême-Nord ont reçu une part de ce don. Mais le plus gros morceau revient au département du Mayo-Sava qui s’en tire avec 6,5 millions de F. talonné par le Logone et Chari et le Mayo-Tsanaga qui ont reçu chacun 6 millions. Le Diamaré vient en quatrième position avec 4,5 millions. Le Mayo-Danay et le Mayo-Kani ont quant à eux perçu chacun 3 millions F. L’autre million est consacré à la logistique,
Mahamat Abdelkarim, le porte-parole du groupe des sénateurs RDPC de l’Extrême-Nord a invité les populations de cette région en général, et les bénéficiaires en particulier à redoubler de vigilance. « La lutte contre les forces du mal doit être inlassablement poursuivie », a-t-il martelé. Le gouverneur Midjiyawa Bakari qui a réceptionné cet appui financier a remercié les donateurs pour ce geste de cœur. Il a invité les autres forces vives de la région à leur emboîter le pas ; question de traquer les ennemis de la paix qui croupissent dans l’ombre. Séance tenante, le gouverneur a remis le don des sénateurs aux différents préfets.