Lutte contre le terrorisme: soutien constant de la France

L’ambassadeur Gilles Thibault vient de toucher du doigt les dures réalités que vivent les personnes déplacées du fait de Boko Haram.

« Ma présence ici sur le terrain est un témoignage direct de l’engagement de la France dans ce combat que nous menons ensemble contre le terrorisme, contre la malnutrition, contre les problèmes de santé et contre le réchauffement climatique ». Cette déclaration est de S.E. Gilles Thibault, ambassadeur de la France au Cameroun. C’était au terme d’un périple effectué du 23 au 25 mai 2017 à Kousseri, Goulfey, Makay, Fotokol et Mafoufou dans le département du Logone-et-Chari. Il était accompagné d’Abdoulaye Balde, le représentant résident du Programme alimentaire mondial (PAM) au Cameroun, des responsables des organisations non gouvernementales œuvrant dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie des personnes déplacées du fait des actes terroristes, et des autorités administratives du département.
Le diplomate français s’est rendu dans les sites de distribution des denrées alimentaires par le PAM, et dans des formations sanitaires où sont traités des cas de malnutrition des enfants âgés de moins de 59 mois. Sur ce dernier volet précisément, Gilles Thibault a salué le travail abattu par ALIMA, une ONG bénéficiaire des subventions françaises qui, en synergie avec d’autres organisations humanitaires, abat un travail de titan dans l’encadrement de ces enfants malnutris. L’ambassadeur de France au Cameroun s’est particulièrement intéressé aux infrastructures sociales mises en place par le PAM, à l’instar des latrines et des forages d’eau potable. Cette visite de travail a aussi permis à l’ambassadeur de constater que le retour de la stabilité est une réalité dans la région de l’Extrême-Nord en général et dans le département du Logone et Chari en particulier. « Si les autorités camerounaises n’étaient pas sûres de la sécurité, elles ne m’auraient pas permis d’effectuer ce voyage », a déclaré l’ambassadeur Gilles Thibault avec un zeste d’humour.