camernews-marine-nationale-bir

Lutte contre la contrebande: 62 marins douaniers pour combattre la fraude douanière

Lutte contre la contrebande: 62 marins douaniers pour combattre la fraude douanière

Ils sont achevé leur formation au Centre d’instruction de la marine nationale.

La fraude douanière en haute mer aura désormais à faire à 62 nouveaux marins douaniers. Formés au Centre d’instruction de la marine nationale à Douala, la capitale économique et Issongo, dans le Sud-Ouest, ils ont reçu leurs diplômes le 5 octobre 2016. C’était au cours d’une cérémonie qui s’est tenue à Douala. 

Pendant six semaines de formation, informe La Nouvelle Expression (LNE) parue le 7 octobre 2016, les apprenants «ont  reçu des enseignements riches et intenses pour assurer aux côtés de la marine nationale, une présence douanière dans les espaces maritimes, fluviaux et lacustres sous-juridiction camerounaise. Ils auront appris pendant cette période, des techniques d’évolution en milieu marin et amphibie et fait des exercices d’accoutumance à la mer, appris le pilotage de vecteurs légers et la conduite d’une équipe de visite pour ne citer que ceux-là».

Après cette promotion, une autre de 300 marins douaniers sera mise en formation, a annoncé le Directeur Général des Douanes. Pour Edwin Fongod qui a présidé cette cérémonie, «cela doit être un créateur de liens prometteurs pour la diffusion du savoir-faire en vue de l’optimisation de la surveillance douanière du plan d’eau et enfin cela doit être un élément précurseur d’un avenir prospère et serein pour notre nation dans l’optique de l’atteinte de son émergence».

Un avis que partage le contre-amiral Jean Mendoua, chef d’état-major de la marine: «dans l’attente d’une véritable stratégie maritime nationale et de la formalisation d’un schéma fiable, il nous a semblé nécessaire de tenir le leadership d’un forum intérimaire pour la sauvegarde de nos intérêts vitaux en mer», dit-il.

LNE souligne que cette formation est «l’aboutissement de l’un des piliers de la convention de partenariat ministère des Finances et ministère de la Défense relative à la surveillance douanière du plan d’eau. Pour mener à bien cette surveillance, la Douane camerounaise de concert avec la marine nationale a donc pris des engagements. Entre autres, la mutualisation des efforts pour la lutte contre la fraude douanière, le partage des informations nécessaires à l’organisation des activités de police, la programmation et le financement des opérations conjointes sur le terrain et l’ organisation des formations regroupant les personnels de la marine nationale et ceux de l’administration douanière».

camernews-marine-nationale-bir

camernews-marine-nationale-bir